aéromancie
étymologie
Du latin aeromantia.

nom

SingulierPluriel
aéromancieaéromancies

aéromancie \ae.ʁo.mɑ̃.si\ féminin

  1. Divination par le moyen de l’air et des phénomènes aériens (vent, nuages, halos, arcs-en-ciel, vol des oiseaux, foudre et tonnerre, visions aériennes, etc.).
    • Il [l’Inquisiteur-général Manrique de Lara] dépêcha en Biscaye l’inquisiteur de Calahorra pour qu’il y conduise une enquête minutieuse et établisse la liste des pratiques magiques et des superstitions suspectes : esprits familiers et actes sacrilèges, astrologie judiciaire, géomancie, hydromancie, pyromancie, aéromancie et nécromancie sans oublier la divination par les ongles, l’on[ych]omancie. (Valérie Moléro, Magie et sorcellerie en Espagne au siècle des lumières : 1700-1820, Éditions L’Harmattan, 2006)
    • Les tempéraments sanguins sont plus disposés à l’aéromancie, les bilieux à la pyromancie, les pituiteux à l’hydromancie, et les mélancoliques à la géomancie. L’aéromancie se confirme par l’onéiromancie ou divination par les songes ; on supplée à la pyromancie par le magnétisme, à l’hydromancie par la cristallomancie, et à la géomancie par la cartomancie. Ce sont des transpositions et des perfectionnements de méthodes. (Éliphas Lévi, Dogme et rituel de la haute magie, tome 2, Librairie Germer Baillière, Paris, 1861 (2e édition))

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.015
Dictionnaire Français