abat
étymologie
Déverbal de fr.

nom

SingulierPluriel
abatabats

abat \a.ba\ masculin

  1. (boucherie) Fait d’abattre, au sens de tuer.
    • L’abat d’animaux.
  2. (boucherie) (Au pluriel) Parties comestibles du cinquième quartier des animaux qui ne consistent pas en chair, en muscle et vendues par un tripier : foie, cœur, rognons, langue, pieds, peau, graisse, tripes.
    • Un marchand d’abats se dit plutôt aujourd’hui tripier.
    • Tout le monde n’aime pas les abats, il est donc indispensable de bien connaître les goûts de ses invités avant de les servir. Ne pas se soumettre à cet impératif est une faute grave de goût. (Jean-Pierre Coffe, SOS Cuisine, Paris, Éditions Stock, 2006)
    • Chez les bovins, les viscères thoraciques (poumon, coeur, thymus), les viscères abdominaux (foie, tripes, panse, rate, etc.), la cervelle, la langue et la mamelle, sont des abats. Chez le veau, l’agneau et le porc, le sang, la peau et les pieds sont des abats car ils sont consommés. Les abats rouges sont vendus à l’état cru (cœur, foie, rate) et les abats blancs après cuisson par le boucher (tripes, têtes, pieds). — (Cirad/Gret/MAE, Mémento de l'Agronome, 1 692 pages, page 1438, 2002, Paris, France, Cirad/Gret/Ministère des Affaires Étrangères)
  3. (vieilli) Averse, pluie abondante ou forte.
    • Un abat d’eau.
    • Il est tombé une pluie d’abat.
synonymes

animal :


traductions
traductions
  • anglais : sudden shower

forme fléchie

abat \a.ba\

  1. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de abattre.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.011
Dictionnaire Français