abominer
étymologie
Du verbe latin abominari (« repousser avec horreur comme un mauvais présage »), de ab-, préfixe indiquant l’éloignement, et omenprésage », « augure »).

verbe

abominer \a.bɔ.mi.ne\ transitif conjugaison

  1. Avoir en horreur, détester, haïr.
    • La pauvre Marie abomina la dissipation de cette vie qui ne lui permettait plus d’être seule avec son Dieu. (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Il appréciait aussi l’architecture religieuse et, bien qu’il abominât les papistes, il ne manquait jamais d’entrer dans les églises quand elles étaient gothiques ; romanes, cela dépendait de son humeur. (Jean-Paul Sartre, Les mots, 1964, collection Folio, page 52.)
    • On avait eu la bonté de me donner un avenir et je le proclamais enchanteur mais, sournoisement, je l’abominais. (Jean-Paul Sartre, Les mots, 1964, collection Folio, page 136.)
Je vous abomine de penser de la sorte.
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français