abréviatif
adjectif

SingulierPluriel
Masculinabréviatifabréviatifs
Fémininabréviativeabréviatives

abréviatif \a.bʁe.vja.tif\

  1. Qui abrège.
    • Signes abréviatifs.
    • Mais la nouvelle Parisienne, usant, comme une élégante, d’abréviatifs, mais vulgaires, elle disait que la semaine qu’elle devrait aller passer à Combray lui semblerait bien longue sans avoir seulement L’Intran. (Marcel Proust, Le Côté de Guermantes, Éditions Grasset & Fasquelle, Paris, 1913)
    • Il est de très mauvais goût de désigner l’adjudant sous le nom de chien de quartier. Entre gens bien élevés, on lui applique l’abréviatif juteux. (Lazare Sainean, L’argot des tranchées, E. de Boccard, Paris, 1915, [http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54554698/f114.item.r=abr%C3%A9viatif.texteImage p. 108])
    • Ainsi, on recourt à une sorte de langage documentaire abréviatif : les mots vides disparaissent, ainsi que les verbes, parce que trop impliqués à la fois par le sujet et par le prédicat. (François Dagognet, Le nombre et le lieu, 1984)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.019
Dictionnaire Français