abricot
étymologie
(Nom commun 1) (XVIe siècle) Le mot est passé du latin au français via le grec ancien, l’arabe, l’espagnol et le catalan. Les Romains le nommaient praecoquum, c’est-à-dire « (le fruit) précoce ». Les Grecs l’empruntèrent aux Romains sous la forme πραικόκιον. Les Arabes l’empruntèrent aux Grecs sous la forme أَلْبَرْقُوق ʾāl-barqūq (étant donné qu’il n’y a pas de son \p\ en arabe, celui-ci a été remplacé par \b\, qui en est le son le plus proche.) Les Espagnols l’empruntèrent aux Arabes sous la forme albaricoque en agglutinant l’article défini au substantif et les Catalans sous la forme albercoc. . La forme française vient de l'emprunt espagnol ou portugais.
(Adjectif) (XIXe siècle) Formé par une métonymie de abricot en lien avec la couleur du fruit.
(Nom commun 2) Substantivation de l’adjectif.

nom

SingulierPluriel
abricotabricots

abricot \a.bʁi.ko\ masculin

  1. (botanique) (cuisine) Fruit charnu de l’abricotier de couleur variant du jaune au orange et de forme arrondie, qui se consomme principalement frais ou en confiture.
    • La ſaveur d’un Abricot d’eſpalier n'eſt pas comparable à celle du plein-vent, il n’y acquiert jamais cette couleur d’un rouge de brique, tiquetée de points plus foncés, qui déſigne une maturité parfaite. (Jacques Joseph Juge de St. Martin, Notice des arbres et arbustes du Limousin, 1790, page 3)
    • L’eau d’abricot ſe fait avec le ſirop d’abricot confit : lorſque l’on tire les abricots confit de leur ſirop pour les faire ſécher, on a ſoin de prendre tout de ſuite le ſirop , ſans mélange d'autre : [...](Antoine Hornot, Traité raisonné de la distillation, ou La distillation réduite en principes, 1778, page 288)
    • Les abricots de Damas, et ceux même du midi de la France, sont supérieurs, en qualité, aux abricots qui viennent près de Paris. (Nouveau dictionnaire d'histoire naturelle,: appliquée aux arts ..., Volume 1, 1803, page 55)
    • On fait la confiture d’abricot avec le fruit parfaitement mûr et moitié ou tiers de sucre. L’abricot ouvert et le noyau séparé, on le met dans une terrine de gré, les lobes renversés de manière à pouvoir en saupoudrer l’intérieur de sa quantité de sucre que l’on a rappé à cet effet.(Antoine-Alexis Cadet-de-Vaux, Le ménage ou l'emploi des fruits dans l'économie domestique, 1810, page 66)
    • La pitagra (également appelée pistil, du turc pestil) est une confiserie que l'on trouve dans les épiceries orientales ; elle est à base de pulpe d’abricots séchés [...] (Evelyne Nahmias, La robe couleur abricot: El fostan de pitagra - Enfances sépharades Éditions L'Harmattan 2008 page 12)
    • Mélangez la crème avec la compote d’abricots et les pistaches. (Valéry Drouet, Soufflés, 2011, page 62)
    • Essayez cette tarte aux abricots et sa somptueuse crème pâtissière à la cardamome.(Niki Segnit, Le répertoire des saveurs, 2012)
    • Elle découpe ce qui ressemble à une tarte aux abricots. Evana se lève en jetant un œil timide dans ma direction. (Jena Rose Lanabellia, Intouchable, 2016)
  2. (argot) Sexe de la femme.
    • Je me fais remplir le vestibule, je me fais ramoner l’abricot (Guy Breton, Les Nuits d’une demoiselle chanson chantée par Colette Renard, 1963)
    • « Quant un moribond l’appelait
      Narguant la mort à son chevet
      Elle la collait comme un défi
      La bouche édentée de l’ancêtre
      À son abricot en folie
      Et le papi était guéri.
       » (Pierre Perret, La belle fermière, Chansons éroticoquines (2002))
synonymes
Fruit de l’abricotier (1)
  • aubercot (Désuet)
  • michemis (Désuet)
Sexe féminin (2)
  • voir vulve et ses nombreuses autres appellations imagées

traductions
nom

SingulierPluriel
abricotabricots

abricot \a.bʁi.ko\ masculin

  1. Couleur à dominante orange rosé doux similaire à celle de l’abricot (le fruit). — #E67E30

traductions
  • anglais : apricot
  • russe : абрикосовый

adjectif

abricot \a.bʁi.ko\ masculin et féminin identiques, invariable

  1. De couleur abricot, à dominante orange rosé doux. — #E67E30
    • J’y ai remarqué une certaine sylphide, qui frétillait dans une robe abricot... (Eugène Labiche, Alfred Delacour et Raymond Deslandes, On dira des bêtises, 1853, scène 7)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.007
Dictionnaire Français