académie
étymologie
(1508) Du latin academia, lui-même issu du grec ancien Ἀκαδημία Akadếmia lieu où Platon fonda son Académie à Athènes en -367.

nom

SingulierPluriel
académieacadémies

académie \a.ka.de.mi\ féminin

  1. (Nom collectif) Assemblée de gens de lettres, de savants ou d’artistes reconnus par leurs pairs, qui a pour mission de veiller aux usages dans leurs disciplines respectives et de publier des ouvrages tels que des dictionnaires, des grammaires, etc.
    • L’Académie française, qui depuis 1694 a donné sept éditions de son Dictionnaire et commence à publier la huitième, donne au début de l'année 1932, la première édition de sa Grammaire rédigée en conformité des articles 24 et 26 de ses statuts des mois de mars et d’avril 1634. (Préface, Grammaire de l’Académie française, 1932)
  2. Divisions territoriales de l’Université de France dont chacune est dirigée par un recteur.
    • L’académie de Paris, de Lyon, de Bordeaux, de Poitiers, etc.
    • Le recteur de cette académie.
    • Cette ville est du ressort de telle académie.
  3. (À l’étranger) Université.
  4. (peinture) Figure entière, nue ou drapée légèrement, et qui ne fait pas partie d’un tableau.
  5. (vieilli) Maison de jeu.
    • Il a perdu son argent dans une académie.
  6. (vieilli) Lieu où les jeunes gens apprenaient l’équitation.
    • Il mit son fils à l’académie.
    • Au sortir de l’académie, il partit pour l’armée.
  7. (histoire) Institut d'enseignement supérieur du protestantisme.
    • Attiré à Sedan, sans doute par les avantages que l’académie naissante de cette ville procurait aux savants étrangers qui voulaient contribuer à sa célébrité, il y arriva dans les premiers jours de novembre 1603, […]. (Jean-Baptiste-Joseph Boulliot, Biographie ardennaise ou Histoire des Ardennais qui se sont fait remarquer par leurs écrits, leurs actions, leurs vertus et leurs erreurs, Paris, 1830, vol.2, p.60)
traductions traductions traductions traductions traductions
Académie
étymologie
Du grec ancien Ἀκαδημία, du nom d’Académus, citoyen d’Athènes. Promenade publique située sur les bords du Céphise, à six stades d’Athènes, sur la route de Teïa. Acadème, héros célèbre, en avait fait don à sa patrie, à la condition d’y élever un gymnase. Platon, qui possédait dans le voisinage un petit temple des Muses, y ouvrit une école de philosophie qui prit le nom d’Académie.

nom propre

Académie \a.ka.de.mi\ féminin

  1. École de philosophie fondée par Platon.
  2. (ellipse) L’Académie française, et par extension, les quatre autres académies, qui forment l’Institut de France, savoir : l’Académie des Beaux-Arts, l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, l’Académie des Sciences, l’Académie des Sciences morales et politiques.
    • Le maître de danse lui fit observer, avec toute la politesse possible, qu'on devait dire le coude-pied, parce que , disait-il , en joignant l'exemple au précepte, le pied fait le coude en cet endroit. Cette raison ne me paraissant pas satisfaisante , je proposai une autre orthographe, mais on me ferma la bouche en me montrant le Dictionnaire de l’Académie. (Alexandre Boniface, Manuel des amateurs de la langue française, 1re année, 1813, Paris : chez l'auteur, chez Pillet, chez Le Normant, chez Périsse & Compère, chez Alex. Johanneau, de l'Imprimerie Pillet, 1814, p. 151)
    • ''Où, ô Hugo, cherchera-t-on ton nom ?/>Justice enfin faite que n’a-t-on ?/>Quand donc au corps qu’Académie on nomme/>Grimperas-tu, de roc en roc, rare homme ?'' (Quatrain railleur que dédia l’écrivain et académicien François-Auguste Parseval-Grandmaison au jeune Victor Hugo, qui se veut une parodie du vers hugolien)

    • L’Académie admet qu’on soit ivrogne, débauché, voleur, parricide, athée, et même qu’on ait du génie, pourvu que l’on soit très duc, très cardinal, ou très riche, pourvu aussi que cela ne se sache pas, ou qu’elle soit seule à le savoir. (Octave Mirbeau La Mort de Balzac, 1907)
    • Seulement, remarquez bien ceci, l’Académie, même à cette époque où elle était si franchement réformiste, ne devançait pas l’usage ; elle le suivait. (Émile Faguet, Simplification simple de l’orthographe, 1905)
    • En attendant, dans une notice du 30 juin publiée sur le site de l’Académie, les Immortels regrettent toujours la disparition de leur « confrère » Simone Veil. (Ecriture inclusive : malaise à l’Académie française)
  3. (ellipse) Désigne également l’Académie des Sciences de Russie, dont le fonctionnement et le but sont les mêmes que ceux de l’Académie des Sciences française.
  4. (Par analogie) Académie de tout autre pays.
    • Il y en a qui prétendent que le gofio se fait avec de la farine de maïs mais il n'y a que le dictionnaire de l’Académie espagnole pour soutenir pareille chose et dans ces cas-là on sait ce que ça veut dire. (Julio Cortázar, Un Certain Lucas, traduit de l'espagnol (Argentine) par Laure Bataillon , Éditions Folio (Gallimard), 2014)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.025
Dictionnaire Français