acariâtre
étymologie
(VIIe siècle) De Saint Acaire, évêque de Noyon guérisseur des fous.
Autre proposition : du grec ancien χάρις (« grâce, bienfait, reconnaissance »), construit avec le préfixe privatif ἀ-, et le suffixe péjoratif -âtre.

adjectif

SingulierPluriel
acariâtreacariâtres

acariâtre \a.ka.ʁjɑtʁ\ masculin et féminin identiques

  1. D’un tempérament grincheux, aigri et fâcheux.
    • Un esprit acariâtre.
    • Elle est acariâtre et autoritaire : c’est un boulet. Il l’a épousée quand même : c’est une boulette. (René Dorin)
    • Un savetier vient de se marier à une femme qui se révèle passablement acariâtre. (André Tissier, Farces françaises de la fin du Moyen Âge : Transcription en français moderne, Tome 3, 1999)
    • Il rentre chaque soir à neuf heures chez sa vieille femme, devenue acariâtre avec l’âge. (Anatole France, La Rôtisserie de la reine Pédauque, 1893)
synonymes antonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.011
Dictionnaire Français