accumuler
étymologie
Du latin accumulare remplaçant l'ancien français acombler.

verbe

accumuler \a.ky.my.le\ transitif conjugaison (pronominal : s’accumuler)

  1. Amasser et mettre ensemble.
    • Ici, cependant, la merde est un objet de culte. La patine n'est pas autre chose qu'une cochonnerie que le temps accumule sur les immeubles, sur les objets, sur les meubles, etc. (Salvador Dalí, Oui: La révolution paranoïaque-critique, tome 1, Éditions Denoël/Gonthier, 1979, p. 76)
    • Un papyrologue est de ce rythme-là. Pouvant passer des années à déchiffrer un papyrus, accumulant patiemment le savoir comme on collecte la rosée dans le désert, il est le contrepoids indispensable à notre société productiviste dopée à l’Internet. (Iegor Gran, Entretien avec Daniel Delattre, papyrologue : « Avec la technologie, on a l'impression de comprimer le temps », dans Charlie hebdo n°1240 du 27 avril 2016, page 15)
    • Les denrées s’accumulent dans ce magasin.
  2. (Figuré) Collectionner des faits.
    • ''Accumuler crime sur crime.
    • ''Accumuler les preuves.
    • ''Accumuler les honneurs sur sa tête.
  3. (Figuré) (pronominal)
    • ''Les années s’accumulent.
    • ''Les preuves s’accumulent contre lui.
    • ''Les arrérages de cette rente s’accumulent tous les jours.
  4. (absol) (Péjoratif) Thésauriser.
    • Il ne songe qu’à accumuler.
  5. (pronominal) S'amasser et se mettre ensemble.
    • Le coucher de soleil est d'un gris inquiétant et de gros nuages noirs s'accumulent vers l'occident. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)

traductions
traductions
  • italien : accumularsi



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.034
Dictionnaire Français