acheminer
étymologie
(ca. 1100)  Composé de a-, chemin et -er.

verbe

acheminer \a.ʃə.mi.ne\ transitif conjugaison (pronominal : s’acheminer)

  1. Faire entrer, faire avancer dans un chemin.
    • Il achemina son armée vers Rome.
  2. Transporter vers une destination.
    • Officiellement le capitaine allait chaque jour en auto à Nyangara pour s'assurer que son hélice n'était pas encore arrivée à Juba, où elle devait être acheminée par l'Imperial Airways. (Georges Simenon, Le Blanc à lunettes, ch. VIII, Gallimard, 1937)
    • Il fallait ne pas faire des paquets trop volumineux et trouver quelqu'un pour les acheminer. (Catherine Rome, Les bourgeois protestants de Montauban au XVIIe siècle, 2002)
  3. (Figuré) Ce qui prépare à une certaine fin, de ce qui conduit à un certain but.
    • Chaque jour nous achemine à la mort.
    • Cette négociation peut acheminer à la paix.
  4. (pronominal) Se diriger vers.
    • De Mouy descendit de cheval, jeta la bride aux mains de son laquais, s’achemina vers le guichet, se fit reconnaître de la sentinelle, introduisit La Mole dans le château, […]. (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre V)
    • Vers quelle kasbah s’acheminent toutes ces Maugrabines qui louvoient la-bas ? (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  5. (pronominal) (Figuré) Être en bon train ; avancer.
    • Cette affaire s’achemine.
    • Il s’achemine à grands pas vers la ruine.

traductions
  • anglais : set out on the path to
  • espagnol : encaminar
  • portugais : encaminhar, pôr no caminho



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.048
Dictionnaire Français