acrobatie
étymologie
Mot  composé de acrobate et de -ie [1]. Du grec ancien ακρον (akron), « sommet » et βατειν (batein), « marcher ».

nom

SingulierPluriel
acrobatieacrobaties

acrobatie \a.kʁɔ.ba.si\ féminin

  1. Exercice d’acrobate.
    • La situation était compliquée et comique, et Achmet, d'une gaieté folle et contagieuse; je cédai au besoin impérieux de faire une acrobatie, et, sautant sur les mains sans préambule, j'exécutai deux tours de clown devant l'assistance ahurie. (Loti, Aziyadé, 1879)
    • Il y avait là une «roue allemande», une grande roue d'acier dans laquelle on pouvait se tenir debout et tourner en exécutant toutes sortes de figures; j'y faisais des numéros d’acrobatie. (Hanspeter Gschwend, Le clown en moi: autobiographie avec porte-plume, Éditions d'en bas, 2004, page 16)
  2. (Par extension) Manœuvre physique difficile ou dangereuse.
    • La rentrée à bord se fit sans encombre, mais donna lieu à nombre d'acrobaties. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  3. (Au figuré) Exercice intellectuel, qui peut être amusant, mais qui ressemble plus à un tour de bateleur pour amuser la foule, qu'à un véritable travail sérieux.
    • (..) l'Art, ce souverain, où s'attarde notre époque tandis que doit le génie discerner mais quoi? sinon l'afflux envahisseur et inexpliqué des forces théâtrales exactes, mimique, jonglerie, danse et la pure acrobatie. (Mallarmé, Pages, 1891)
    • Par contre, nous laisserons de côté cette virtuosité vulgaire et frivole qui, attachée exclusivement à l’effet sur l’auditeur, débouche sur une acrobatie totalement vide de sens. (Anne Penesco, Défense et illustration de la virtuosité, Centre de recherches musicologiques, 1997)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.017
Dictionnaire Français