adjectif
étymologie
(XIVe siècle) Du bas latin adjectivus, terme de grammaire dérivé de adjectum, supin de adjicereajouter »).

adjectif

SingulierPluriel
Masculinadjectifadjectifs
Fémininadjectiveadjectives

adjectif \ad.ʒɛk.tif\

  1. (grammaire) Se dit d’un mot qui désigne une qualité ou une propriété d’une substance, par opposition au nom substantif qui désigne la substance elle-même.
    • On nomme les objets à l’aide des noms substantifs et leurs propriétés à l’aide des noms adjectifs.
    • Les participes sont les formes adjectives du verbe.
antonymes traductions
nom

SingulierPluriel
adjectifadjectifs

adjectif \ad.ʒɛk.tif\ masculin

  1. (grammaire) Mot désignant une qualité ou une propriété adjointe à un nom (adjectif qualificatif) ou permettant d’actualiser un nom dans une phrase (adjectif déterminatif).
    • Il y a deux sortes d’adjectifs ; les uns sont proprement des adjectifs indéclinables, qui se placent toujours avant les substantifs ; […]. (João Rodrigues, Élémens de la grammaire japonaise, traduit du portugais par M.-C. Landresse, Paris : Librairie orientale Dondey-Dupré père & fils, 1825, page 6)
    • Quelle que soit la chose qu’on veut dire, il n’y a qu’un mot pour l’exprimer, qu’un verbe pour l’animer et qu’un adjectif pour la qualifier. Il faut donc chercher, jusqu’à ce qu’on les ait découverts, ce mot, ce verbe et cet adjectif, et ne jamais se contenter de l’à peu près. (Guy de Maupassant, préface de Pierre et Jean)
    • Ce qui m’arrive est inimaginable. Il me faudrait employer tous les adjectifs de Mme de Sévigné pour exprimer mon étonnement, tant cette coïncidence est invraisemblable. (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, réédition Le Livre de Poche, page 89)
    • ''– Écoute ça, me disait mon père./>J’écoutais, sévère, il s’agissait d’un beau morceau de prose oratoire, ou d’une ode, vers faciles, fastueux par le rythme, par la rime, sonores comme un orage de montagne…/>– Hein ? interrogeait mon père. Je crois que cette fois-ci !… Eh bien, parle !/>Je hochais ma tête et mes nattes blondes, mon front trop grand pour être aimable et mon petit menton en bille, et je laissais tomber mon blâme :/>– Toujours trop d’adjectifs ! (Colette, Sido'', 1930, Fayard, page 51)

    • […] « L’évolution de la poésie lyrique » de Brunetière, dont la critique élégante, fine et pénétrante me séduisit. J’en relevais des passages qui m’avaient frappé. J’accolais des adjectifs à certains mots. Pour le mot « style », j’en avais trouvé une cinquantaine. (Édouard Bled, « Mes écoles », Robert Laffont, 1977, page 210)
    • ''– Trop long, là, tu vois. Ils ont encore employé un adjectif inutile. Pas d’adverbes, pas d’adjectifs, des phrases courtes, sèches. Il faut être sec, tu comprends ? […]/>– Sec ne veut pas dire plat. Sec veut dire un style vigoureux, musclé, précis, honnête./>Il souriait :/>– Nom de dieu, j’ai utilisé quatre adjectifs pour t’en décrire un ! Quel crétin je fais. (Philippe Labro, L’étudiant étranger'', Gallimard, 1986, page 153)

synonymes traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.021
Dictionnaire Français