affaibli
étymologie
Du verbe affaiblir. Le participe passé est utilisé comme adjectif, et de manière substantivée.

adjectif

SingulierPluriel
Masculinaffaibli
\a.fɛ.bli\
affaiblis
\a.fɛ.bli\
Fémininaffaiblie
\a.fɛ.bli\
affaiblies
\a.fɛ.bli\

affaibli \a.fɛ.bli\ ou \a.fe.bli\

  1. En parlant d’une personne, physique ou morale : rendu faible, diminué physiquement, moralement ou intellectuellement.
    • Elle parlait à peine, affaiblie et dolente.
    • C’est dans un pays affaibli que les troupes entrèrent.
    • Sa vivacité semblait avoir fondu ; ce n’était plus qu’un esprit affaibli.
    • Une aube affaiblie
      Verse par les champs
      La mélancolie
      Des soleils couchants.
      (Paul Verlaine, Poèmes saturniens)
    • Le Gouvernement sortit très affaibli de cette période d’émeutes.
  2. En parlant d’une sensation, d’un sentiment, d’une perception : diminué, atténué.
    • Le vent amenait jusqu’à nous une odeur affaiblie de blé mûr.
    • C’était un son affaibli, comme irréel.
synonymes

En parlant d’une personne, physique ou morale (1) :

antonymes

En parlant d’une personne, physique ou morale (1) :


nom

SingulierPluriel
affaibliaffaiblis

affaibli \a.fɛ.bli\ masculin (pour une femme on dit : affaiblie)

  1. Personne physiquement ou moralement diminuée ou amoindrie, personne en état de faiblesse intellectuelle.
    • Nous n’avons que faire des mous et des affaiblis !
    • On la prendrait facilement pour une affaiblie du cerveau.
forme fléchie

affaibli \a.fɛ.bli\

  1. Participe passé masculin singulier de affaiblir.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français