affleurer
étymologie
(1397) De ad- et fleur (dans le sens de « sol, niveau » comme l’anglais floor).

verbe

affleurer \a.flœ.ʁe\ transitif conjugaison

  1. Mettre à fleur ou de niveau deux corps contigus, soit verticaux, soit horizontaux, sans saillie de l’un sur l’autre.
    • ''Affleurer les battants d’une armoire.
    • Affleurer une trappe au niveau du plancher.
  2. Toucher en étant au même niveau.
    • ''La rivière affleure ses bords.
    • ''Ce filon de mine affleure le sol.
    • Ces pièces de bois affleurent bien.
  3. Être à la surface.
    • Quelques portions même affleuraient la nappe liquide, et les dernières ondulations des lames couraient en écumant à leur surface, comme si elles se fussent développées sur une grève. (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Tous ces dépôts constituent une véritable moraine frontale vers laquelle se dirigent les stries NE.-SW. visibles sur les bancs de poudingue affleurant à quelque distance. (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne ↗, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, [//ori-nuxeo.univ-lille1.fr/nuxeo/site/esupversions/6cfe60d7-a710-46a8-b32d-4a32b4c31a74 p. 52])
  4. (Figuré) Toucher, comme venu d'une profondeur.
    • Un sentiment de triomphe affleure-t-il Louise? (Monique de Huertas, Louise de La Vallière, éditions Pygmalion/Gérard Watelet, Paris, 1998, p. 99)
  5. (Histoire des techniques) (papeterie) Délayer la pâte lorsqu’on veut l’employer.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.032
Dictionnaire Français