affligé
étymologie
voir affliger.

adjectif

SingulierPluriel
Masculinaffligé
\a.fli.ʒe\
affligés
\a.fli.ʒe\
Fémininaffligée
\a.fli.ʒe\
affligées
\a.fli.ʒe\

affligé \a.fli.ʒe\

  1. Qui a de l’affliction.
    • […] légère, étourdie, folle même, elle riait de tout, ne s’intéressait à rien ; confondait la tristesse avec l’humeur, et ne voyait dans une personne affligée qu’une personne ennuyeuse. (Marie-Jeanne Riccoboni, Histoire d’Ernestine, 1762, édition Œuvres complètes de Mme Riccoboni, tome I, Foucault, 1818)
    • Désormais, je voyais clair dans cette petite âme de rouée. J’avais été mystifié comme un collégien et j’en restais confus encore plus qu’affligé. (Pierre Louÿs, La Femme et le Pantin (roman), chap. 9, Mercure de France, 1898, éd. Eugène Fasquelle, 1928, p. 151)
  2. (En plaisantant et par antiphrase) Doté ; pourvu.
    • La voilà affligée de cent mille livres de rente.
    • Affligés du bonnet d’âne.

traductions
nom

SingulierPluriel
affligéaffligés

affligé \a.fli.ʒe\ masculin (pour une femme on dit : affligée)

  1. Personne qui a de l’affliction.
    • […] et, comme saint Calixte était renommé pour la guérison des affligés, ils formaient la procession la plus curieuse qu’il y eût au monde. (Charles Deulin, « Les Trentes-Six Rencontres de Jean du Gogué », in Cambrinus et autres Contes, XIXe siècle)
    • La nuit a été agitée […] Suivant une expression empruntée au vocabulaire de la marine moderne —les sous-marins— les affligés du mal de mer « ont fait surface ». (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
forme fléchie

affligé \a.fli.ʒe\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe affliger.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français