agiter
étymologie
Du latin agitopousser, remuer »).

verbe

agiter \a.ʒi.te\ transitif conjugaison (pronominal : s’agiter)

  1. Secouer vivement en tout sens.
    • On laisse digérer pendant une heure puis on chauffe à 40°C en agitant de temps en temps. (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • Un peu de houle agitait le Firecrest sur son ancre, et mes visiteurs furent heureux de regagner la terre ferme. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Aussitôt l’abatage des animaux, le sang est fortement agité, pour en séparer la fibrine, et empêcher la formation du caillot sanguin. (Charles-Victor Garola, Engrais : Le matières fertilisantes, Paris : J.-B. Baillière & fils, 7e éd., 1925, p.205)
  2. (Figuré) Causer un trouble ou une vive émotion.
    • 27 octobre 1851 : le juge de paix de La Chapelle d’Angillon signale que la commune d’Ivoy-le-Pré est agitée par des « meneurs » d’Henrichemont. (Claude Ferrieux, Les derniers tisserands, 2007,)
    • Le désir et la crainte sont les passions qui nous agitent le plus.
    • M. Hyacinthe, troublé, ne comprend pas. Il n’est point de ceux qu’il faille agiter avant de s’en servir. (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, collection Le Livre de Poche, page 326.)
  3. (Figuré) Montrer ostensiblement ; exhiber.
    • La baguette magique agitée opportunément pour chercher à se faire élire ne suffit plus, ne convainc plus. (André Guillemaut, Elections présidentielles 2012, Éditions Publibook, 2011, page 14)
  4. (vieilli) Discuter des différentes options permettant de résoudre une question.
    • 1. beaucoup de grammairiens ont agité la question de savoir si, dans la déclinaison des mots, il faut suivre la dissimilitude ou la similitude, c'est-à-dire, en d'autres termes, l'anomalie ou l'analogie. (Varron, De la langue latine, livre 10, traduction dans Œuvres complètes de Macrobe, Varron, Pomponius Mela, sous la direction de M. Nisard, Paris, Dubrochet, Le Chevalier & Compagnie, 1850, page 572)
    • Ils agitaient seulement si les Romains seraient réduits en esclavage ou exterminés. (Citation/Jules Michelet/Histoire de France/1880‎)
  5. (pronominal) Remuer vivement en tout sens.
    • […]; les deux danseurs à tour de rôle s'agitaient en frappant sur un tambourin de peaux de phoque. Ce n'était pas beaucoup plus étrange que le charleston ou le black-bottom ; […]. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Au moment de repartir, notre attention est attirée par une nuée de corbeaux s'agitant au-dessus d'un groupe d’êtres humains. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 54)
  6. (pronominal) (Figuré) Se démener à l’excès, faire trop de démarches, en parlant d'une personne.
    • Ce candidat s’agite beaucoup.
antonymes
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.027
Dictionnaire Français