agonir
étymologie
Probablement d’un mélange du sens de l’ancien français ahonnir ou ahonir, « couvrir de honte » encore utilisé en Normandie, d’après le Littré. Le TLFi considère qu’il s’agirait de la graphie agonie qui aurait emprunté à ahonnir son sens ci-décrit.

verbe

agonir \a.ɡɔ.niʁ\ transitif Note: S’emploie surtout suivi d’un complément indirect tel que « de reproches », « d’injures », « de malédictions ».

  1. (familier) Attaquer par des paroles outrageuses.
    • Attention aux artistes ! nous prévint le patron. J’les paie leur poids d’bobards et j’tiens pas à m’faire agonir. (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • Ils le saisirent, le juchèrent en lieu plus sûr, le maintinrent, tandis qu’il agonissait le maître, lui montrant le poing avec d’horribles blasphèmes, nous sommant en mots abjects. (Joseph Conrad, Le Nègre du « Narcisse », traduction Robert d’Humières, 1897)
    • Thom a encore d'autres arguments pour disqualifier, destituer, agonir d'anathèmes la nation canadienne-française dont l'existence, même à titre de simple société, n'était fondée sur aucune raison objective. (Marc Chevrier, « La rançon de Brennus », in Argument, vol. 19, n° 2, printemps-été 2017, p. 132)
    • […], d'aussi loin que le me rappelle j’ai été englué des pieds jusqu'à la tête, agoni de reproches ou de compliments qui ne me concernaient pas le moins du monde, […]. (Grégoire Bouillier, Le Dossier M, livre 2, Éditions Flammarion, 2018)
    • Et malgré la convalescence, je me trouvais encore tellement faible que j’étais plus intéressant. Il me voyait tellement décati, qui hésitait à m’agonir... (Louis Ferdinand Céline, Mort à crédit, 1936)
synonymes


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.032
Dictionnaire Français