agrément
étymologie
Dérivé de agréer, avec le suffixe -ment.

nom

SingulierPluriel
agrémentagréments

agrément \a.ɡʁe.mɑ̃\ masculin

  1. Action d’agréer.
    • Que ce soit dans le cadre d’un agrément d’assistant maternel ou familial ou en vue d’une adoption, le travailleur social est chargé d’évaluer les capacités du ou des candidats et de rédiger un rapport qui présente son avis. (Nathalie Mathieu, Rédiger un rapport d’agrément, 2009)
    • Il ne saurait disposer de cette maison qu’avec mon agrément.
    • Il ne veut rien faire sans l’agrément de sa compagnie. — La mère a donné son agrément pour ce mariage.
  2. Ce qui est agréable ; ce qui charme ; ce qui plaît.
    • ''Gazet n’était pas d’un âge à regarder celles qui sont jeunes, mais enfin il ne pouvait tout de même pas ne regarder que les vieilles. C’est pourquoi, étant un peu embarrassé, il les regarda toutes. Il dut bientôt en arriver à se dire :/>– Ah ! ç’a (sic) tout de même de l’agrément ! (Charles-Louis Philippe, Dans la petite ville'', 1910, réédition Plein Chant, page 21)

    • C’était peut-être même le seul homme avec qui il avait conversé avec agrément durant ce séjour à Bruxelles. (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, page 63)
    • - Qu’est-ce qu’on peut faire avec six milliards ?
      - Rien. C’est ça, l’agrément.
      (Michel Audiard, dialogues du film Le Guignolo, de Georges Lautner, 1980)
    • Cette maison n’est pas régulièrement bâtie, mais elle a de grands agréments.
    • La solitude a ses agréments.
    • Il n’y a nul agrément dans cette pièce, dans cet ouvrage.
    • Les agréments de la figure, de l’esprit.
    • Cet homme trouve de grands agréments dans sa famille, dans sa profession, dans sa place, dans la compagnie dont il est.
    • Un pigeon d’agrément, d’ornement ou de fantaisie.  [3]
  3. Qui sert à ses loisirs.
    • Cette terre est une propriété d’agrément, par opposition avec « une propriété de rapport ».''
  4. (Au pluriel) Ornement qu’on met aux vêtements et aux meubles.
    • Cette robe est trop unie, elle aurait besoin d’agréments, de quelques agréments.
    • Le conducteur est un mayoral avec un chapeau pointu orné de velours et houppes de soie, une veste brune brodée d’agréments de couleur, des guêtres de peau et une ceinture rouge : voilà un petit commencement de couleur locale. (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
  5. (musique) (Au pluriel) Ornement (trilles, roulades, etc.) que peut recevoir une note principale ou une mélodie, dans un chant ou dans une musique.
    • Ce chanteur fait trop d’agréments.
  6. (diplomatie) Procédure selon laquelle un ambassadeur est agréé par le pays dans lequel il représentera son État d'origine.
  7. (Lorraine) (boucherie) (Au pluriel) (Désuet) Portion de viande peu recherchée que le client devait acheter avec de la viande recherchée, au même prix.
synonymes antonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français