aiguillon
étymologie
(XIIIe siècle) (Nom) Du latin aculeo voir aiguille, -on. (XIIe siècle) aguillon.
(Adjectif) Mot  composé de Aiguilles et de -on.

nom


aiguillon \e.ɡɥi.jɔ̃\ ou \ɛ.ɡɥi.jɔ̃\ masculin

  1. Pointe de fer qui est au bout d’un grand bâton utilisée pour piqueraiguillonner— le bétail afin de le faire avancer.
    • L’aiguillon d’un bouvier.
    • Il faut aussi qu'il soit sensible à l’aiguillon, obéissant à la voix et bien dressé ; mais ce n'est que peu à peu et en s'y prenant de bonne heure, qu'on peut accoutumer le bœuf à porter le joug volontiers, et à se laisser conduire aisément. (Georges-Louis Leclerc de Buffon, Histoire naturelle des animaux, in Œuvres, Bibliothèque de la Pléiade, 2007, page 583.)
  2. (Par extension) (entomologie) Dard porté à l’extrémité de l’abdomen de certains insectes hyménoptères tels les guêpes et les abeilles, dits acculéates.
    • Les abeilles laissent ordinairement leur aiguillon dans la piqûre.
    • Une piqûre d’aiguillon.
    • La guêpe lui donna un coup d’aiguillon.
  3. (botanique) Piquants qui adhèrent seulement à l’écorce, tels que ceux de l’acacia, du rosier, de la ronce, etc. ; par opposition à épine.
    • Appartenant à l’épiderme ou à l’écorce du végétal, les aiguillons s’enlève avec eux, et de ce fait si simple à constater suffirait seul à les distinguer des véritables épines.(Thérèse Alphonse Karr, À travers l'histoire naturelle : les épines publié dans La Semaine des familles : revue universelle illustrée, le 9 août 1884 page 298)
    • Cet Agave univittata et les espèces similaires, Agave heteracantha, A. lophantha, A. caerulescens, appartiennent botaniquement au sous-genre Littaea (ou Bonapartea). Ce sont des Agave à petites feuilles dont les inflorescences ne sont plus candélabriformes, mais sont des épis sur lesquels les fleurs sont groupées par deux. Sur les feuilles — ce qu’on n’observe pas chez les Euagave— les aiguillons marginaux, au moins dans les espèces qui nous intéressent ici, sont insérés sur un liseré corné, qu’on sépare facilement, et tout d’une pièce, du reste du limbe.(Henri Jumelle, Les Cultures coloniales..., 2e édition entièrement refondue. Légumes et fruits, 1912-1915, p.85)
    • Le pétiole n’est pas ailé et ne possède pas d’aiguillon (contrairement aux autres Citrus comme les orangers, les bergamotiers, les pomélos et les limettiers).(Marie-pierre Arvy, François Gallouin, Épices, aromates et condiments, Belin, 2003, page 92)
  4. (mycologie) Structures en formes de pointes formant l’hyménium chez les hydnes.
    • La particularité essentielle des hydnes est la présence d’aiguillons sous le chapeau.
  5. (Figuré) Stimulation, incitation à l’action.
    • ''Bon vin, bons mots, gaillardes chansonnettes ;/>Sont aiguillons aux amoureux désirs,/>En toute porte entr’ouverte aux plaisirs/>L’adroit Amour aisément s’insinue. (Jean de la Fontaine, « Le Sassenage -1691- Conte », dans Contes et nouvelles en vers'', v. 3, 1762, p. 185)

    • […]'' le bon sens ne serait pas le bon sens s’il ne reconnaissait pas la valeur de l’exemple./>Encore faut-il que cet exemple serve à quelque chose et n’obéisse pas ici au seul aiguillon du stupide orgueil, ennemi-né du bon sens.'' {{source|

antonymes
traductions
traductions
adjectif

SingulierPluriel
Masculinaiguillonaiguillons
Fémininaiguillonneaiguillonnes

aiguillon \e.ɡɥi.jɔ̃\ ou \ɛ.ɡɥi.jɔ̃\

  1. Relatif à Aiguilles, commune des Hautes-Alpes.

Aiguillon
nom propre

Aiguillon \e.ɡɥi.jɔ̃\ ou \ɛ.ɡɥi.jɔ̃\

  1. (Géographie) Commune française, située dans le département du Lot-et-Garonne.

nom


Aiguillon \e.ɡɥi.jɔ̃\ ou \ɛ.ɡɥi.jɔ̃\ masculin (pour une femme on dit : Aiguillonne)

  1. (Géographie) Habitant d’Aiguilles, commune française située dans le département des Hautes-Alpes.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.035
Dictionnaire Français