aimable
étymologie
Du latin amabilis, avec influence du verbe aimer.

adjectif

SingulierPluriel
aimableaimables

aimable \ɛ.mabl\ masculin et féminin identiques

  1. (propre) (Désuet) Qui mérite d’être aimé.
    • O fortune ! ô destinée ! un voleur est heureux et ce que la nature a fait de plus aimable a péri peut-être d'une manière affreuse, ou vit dans un état pire que la mort. (Voltaire, Zadig, XIV. Le brigand, 1748)
  2. (Spécialement) (soutenu) Qualifie des personnes qui plaisent par leurs agréments.
    • A cet instant, un élégant cabriolet stoppa derrière la limousine et deux aimables personnes sautèrent sur le pavé. (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • Les indigènes se montraient très sympathiques, aimables et complaisants ; leurs figures du type mongol caractérisé, souriaient, intelligentes et franches. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  3. Qui se comporte de façon socialement correcte avec les autres, qui fait preuve de politesse et de gentillesse.
    • La conversation dégénérait en un duel aimable de contestations. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 24 de l’éd. de 1921)
    • La politique du Japon rappelle le caractère de ses habitants : aimable et pleine de sollicitude à la face du monde, elle opprime, vole et massacre de l'autre côté du décor. (Albert Gervais, Æsculape dans la Chine en révolte, Gallimard, 1953, p.14)
synonymes antonymes
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.026
Dictionnaire Français