ajouter
étymologie
De l’ancien français ajoster, du latin juxta.

verbe

ajouter \a.ʒu.te\ transitif conjugaison (pronominal : s’ajouter)

  1. Mettre en plus.
    • Ce passage a été ajouté à ce livre.
    • Il a ajouté de nouveaux legs à son testament.
    • Si on ajoute 1 à 2 on obtient 3.
  2. Dire en plus.
    • Puis comme pour l’accabler ou le pousser à y renoncer, elle ajoutait que grand-père ne serait pas fier de le voir courir, à bout de souffle derrière les camions à ordures et de ramasser les déchets des « gaouris ». (Mohamed Bka, Algérie : Souffrances et espoir, Société des Écrivains, 2008, p. 32)
    • J'y ai pensé. Bonne chance, amigo ! Et à la prochaine, ajouta-t-il tandis que les frères Knight s'engouffraient dans le 4x4 sans plus attendre. (Sandra Marton, Les sortilèges du désir, Harlequin, 2012, chap.12)
  3. (intransitif) Augmenter.
    • Elle n'était pas amoureuse, mais elle aimait paraître avec le bel Italien qui exhibait sa fortune de manière un peu ostentatoire et démontrait un dilettantisme ajoutant à son charme. (Justine Laval, Les Romanesques, tome 5 : L'enfant de l'amour, Éditions 92, 2011, chap. 3)
    • Discuter de cela ne fait qu’ajouter au malaise.
  4. (Absolument) Amplifier par des circonstances inventées.
    • Ajouter au conte, ajouter à la lettre,
  5. (pronominal) S’additionner.
    • À la suractivité ordinaire des rues de New York s’ajouta une fièvre belliqueuse. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908, traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, p. 213, Mercure de France, 1921)

traductions
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.061
Dictionnaire Français