albumen
étymologie
Du latin albumen.

nom

SingulierPluriel
albumenalbumens

albumen \al.by.mɛn\ masculin

  1. Blanc d’œuf.
  2. (botanique) Tissu de réserve embryonnaire des graines angiospermes aussi appelé périsperme.
    • Cette production d'un albumen par double fécondation est spécifique aux angiospermes. (Walter S. Judd, Christopher S. Campbell, Elizabeth A. Kellogg, Botanique systématique, 2001)
    • Ainsi toute ma vie jusqu’à ce jour aurait pu et n’aurait pas pu être résumée sous ce titre : Une vocation. Elle ne l’aurait pas pu en ce sens que la littérature n’avait joué aucun rôle dans ma vie. Elle l’aurait pu en ce que cette vie, les souvenirs de ses tristesses, de ses joies, formaient une réserve pareille à cet albumen qui est logé dans l’ovule des plantes et dans lequel celui-ci puise sa nourriture pour se transformer en graine, en ce temps où on ignore encore que l’embryon d’une plante se développe, lequel est pourtant le lieu de phénomènes chimiques et respiratoires secrets mais très actifs. (Marcel Proust, Le Temps retrouvé, in À la recherche du temps perdu, t. IV, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1989, p. 478)

traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.011
Dictionnaire Français