alchimie
étymologie
Du latin médiéval alchemia issu de l’arabe كِيمِيَاءُ, lui-même issu du grec ancien χυμεία.

nom

SingulierPluriel
alchimiealchimies

alchimie \al.ʃi.mi\ féminin

  1. Science occulte et chimérique qui consistait surtout dans la recherche d’un remède universel et d’un moyen propre à opérer la transmutation des métaux.
    • La vraie question, nous le verrons, est de définir ce qu’était la magie pour les Anciens : science des « Mages » ou sorcellerie ? La frontière entre les deux est indécise, certainement autant qu’elle ne l’était, au Moyen-Âge, entre alchimie et science. (André-Julien Fabre, Mythologie et plantes médicinales de l'Antiquité, publié dans Histoire des Sciences Médicales. vol 37(1), 2003, p. 65)
    • Mais le but ultime de l'alchimie ne peut être obtenu que par le Grand-Œuvre, ou Grand Magistère, menant à la pierre rouge, c'est-à-dire la fameuse pierre philosophale, capable de transformer par simple contact les métaux en or. (Philippe de La Cotardière, Histoire des sciences de l'antiquité à nos jours, Tallandier, 2004)
synonymes
  • science hermétique, philosophie hermétique

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.021
Dictionnaire Français