alexandrin
étymologie
(ca. 1100) Du latin Alexandrinus.
Sens lié aux localités : le mot est lié à Alexandrie ou Alexandre (Saint-Alexandre).

adjectif

SingulierPluriel
Masculinalexandrinalexandrins
Fémininalexandrinealexandrines

alexandrin \a.lɛk.sɑ̃.dʁɛ̃\

  1. (versification) Qui a douze syllabes. Note: L’utilisation du nom alexandrin est beaucoup plus fréquente que celle de la locution vers alexandrin.
    • Les tragédies, les poèmes épiques sont ordinairement écrits en vers alexandrins.
    • La césure, le repos du vers alexandrin est le plus souvent après la sixième syllabe.
  2. Originaire d’Alexandrie, relatif à Alexandrie, ville d'Égypte ou ville d'Italie.
    • Le musée a été récemment restauré et agrandi pour conserver le produit des fouilles alexandrines qui ne cesse de s’élargir.
  3. (Histoire littéraire) Qui a rapport à l’école d’Alexandrie.
    • Un poète, un philosophe alexandrin.
    • La période alexandrine de la littérature grecque.
    • Je pense aussi au mot « albâtre » – dont Cléopâtre a la pureté – puis j’évoque des images de portiques, de colonnes devant lesquelles se promènent les philosophes alexandrins – vieux pouilleux en guenilles – qui interfèrent dans ma mémoire avec ce que je connais de la moderne Alexandrie. (Michel Leiris, L’âge d’homme, 1939, collection Folio, page 138.)
  4. (Théologie) Relatif à l'école de théologie d'Alexandrie, et aux rites religieux spécifiques à cette église.
    • Le rite chaldéen ou syrien oriental, fait partie des six familles de rites qui subsistent aujourd'hui avec le rite antiochien (syrien occidental), alexandrin, byzantin, arménien et latin. Ces rites sont communs à la fois aux Églises orientales séparées de Rome et à celles qui lui sont unies. (Irak, le monde redoute une purification religieuse- Journal La Croix 23 juillet 2014)
  5. Relatif à Saint-Alexandre, municipalité québécoise de la région de la Montérégie [2].
  6. Relatif à Saint-Alexandre, ancienne municipalité de village québécoise de la région de la Montérégie [2].
  7. Relatif à Saint-Alexandre, ancienne municipalité de paroisse québécoise de la région de la Montérégie [2].
  8. Relatif à Saint-Alexandre, ancienne municipalité de paroisse québécoise de la région du Bas-Saint-Laurent [2].
  9. Relatif à Saint-Alexandre-de-Kamouraska, municipalité québécoise [2].
synonymes
qui a douze syllabes :

traductions
nom

SingulierPluriel
alexandrinalexandrins

alexandrin \a.lɛk.sɑ̃.dʁɛ̃\ masculin

  1. (versification) Vers de douze syllabes.
    • […] mais il craignit de se compromettre avec la prose française, dont les exigences sont cruelles à ceux qui contractent l’habitude de prendre quatre alexandrins pour exprimer une idée. (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • C’est horrible ! oui, brigand, jacobin, malandrin,
      J’ai disloqué ce grand niais d’alexandrin.
      (Victor Hugo, « Quelques mots à un autre », dans Les Contemplations, 1858)
    • Le vers libre n’a jamais voulu détruire et ne détruit pas l’alexandrin. (Robert de Souza, Où nous en sommes, 1906)
    • « Mais c’est qu’il aime Corneille ! ». Je ne l’aimais pas : les alexandrin me rebutaient. Par chance l’éditeur n’avait publié in extenso que les tragédies les plus célèbres ; des autres il donnait le titre et l’argument analytique : c’est ce qui m’intéressait. (Jean-Paul Sartre, Les mots, 1964, collection Folio, page 62.)
    • En un seul vers, on est passé de l’alexandrin ronflant, sûr de sa dialectique enjôleuse et rouée, de sa musique menteuse et parfumée, à l’implacable octosyllabe du procès-verbal. (Philippe Delerm, Dickens, barbe à papa, Gallimard, collection Folio, 2005, page 85)
    • Je me souviens d’alexandrins, de cette tringle aux douze anneaux dont parle Pierre Michon en inventant Rimbaud, je me souviens qu’il faut s’en méfier comme du choléra si l’on cherche la prose. (Jean-Baptiste Harang, Nos cœurs vaillants, Paris, Grasset, 2010, p. 22)

traductions
Alexandrin
étymologie
voir alexandrin
(Saint-Alexandre) (1985) [2]
(Saint-Alexandre-de-Kamouraska) (1986) [2]

nom

SingulierPluriel
alexandrinalexandrins

Alexandrin \a.lɛk.sɑ̃.dʁɛ̃\ masculin (pour une femme on dit : Alexandrine)

  1. (Géographie) Habitant d’Alexandrie, ville d'Égypte [1].
    • Si tu savais combien sont jolies ces Alexandrines, et avec quelle hardiesse elles s’habillent et se parent. (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans « Trois contes de l’Amour et de la Mort », 1940)
  2. (Géographie) Habitant de Saint-Alexandre, municipalité québécoise de la région de la Montérégie [2].
  3. (Géographie) Habitant de Saint-Alexandre, ancienne municipalité de village québécoise de la région de la Montérégie [2].
  4. (Géographie) Habitant de Saint-Alexandre, ancienne municipalité de paroisse québécoise de la région de la Montérégie [2].
  5. (Géographie) Habitant de Saint-Alexandre, ancienne municipalité de paroisse québécoise de la région du Bas-Saint-Laurent [2].
  6. (Géographie) Habitant de Saint-Alexandre-de-Kamouraska, municipalité québécoise [2].



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.036
Dictionnaire Français