allumé
étymologie
De allumer.

adjectif

SingulierPluriel
Masculinallumé
\a.ly.me\
allumés
\a.ly.me\
Fémininallumée
\a.ly.me\
allumées
\a.ly.me\

allumé \a.ly.me\

  1. Qui se consume, en parlant d’un feu.
    • Un feu allumé rougeoyait au loin.
  2. (Par extension) En situation de fonctionnement, en parlant d’un appareil mécanique ou électrique (en particulier une lampe).
    • La lumière allumée dans la cuisine trahit la présence de quelqu’un.
  3. (Figuré) Échauffé, excité par un effort ou, plus particulièrement, par la consommation d'alcool.
    • Ma mère, vous le savez, avait vingt-trois ans ; elle était belle comme un ange ; les cheveux châtains, la taille pleine quoique leste et dégagée, des chairs fermes et d’une grande fraîcheur, de superbes yeux, mais le visage un peu allumé par le trop fréquent usage de l’intempérance de table… sorte de vice où l’avait entraînée le desir de plaire à son amant, qui ne jouissait jamais aussi voluptueusement d’elle, que lorsque l’excès du vin et des liqueurs lui avait fait perdre la raison. (Marquis de Sade, La Nouvelle Justine, 1797)
    • Un peu allumé, car il avait bu quelques verres de genièvre pour s’enhardir, il s’avisa de la prendre par la taille, de l’étreindre, et il voulut même lui dérober un baiser. (Georges Eekhoud, Escal-Vigor, 1899)
  4. (Héraldique) Qualifie des yeux d’un autre émail que le corps de l’animal.
    • Allumé : indique l’émail des yeux des animaux, et des flammes des bûchers, des flambeaux et des bombes et grenades de guerre. (v. Animé) (Johannes Baptist Rietstap, Armorial général : précédé d’un Dictionnaire des termes du blason, tome 1 (A–K), G. B. van Goor Zonen, Gouda, 1884, 2e édition refondue et augmentée)
  5. (populaire) (Péjoratif) Qui a un comportement de fou furieux.
    • Sous la houlette de Corneau, Depardieu […] donne le meilleur dans un rôle de loubar complètement allumé. (Le film à voir ce soir : Le Choix des armes)
    • Il se dépliait de tout son long, faisait de grandes enjambées dans le bureau, des grands moulinets avec ses bras, ses yeux jetaient du feu et il avait ce sourire fou, pour tout dire, il avait l’air un peu allumé. (Le roman de l’été : la grande lessive (dernier épisode))

traductions
traductions
nom

SingulierPluriel
alluméallumés

allumé \a.ly.me\ masculin (pour une femme on dit : allumée)

  1. (populaire) (Péjoratif) Fou furieux.
    • Le premier type à avoir posé la main sur moi était donc déjà un allumé, et je les attire toujours aujourd’hui. (Fabrice Bénichou, Mon dernier combat, 2014)
forme fléchie

allumé \a.ly.me\

  1. Participe passé masculin singulier de allumer.
    • Moi, je n’ai pas encore allumé mon feu. (Revue Europe, volume 45, page 90)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.021
Dictionnaire Français