alluvion
étymologie
Du latin alluvio (ad- et luere) (« inondation », « alluvion », « lais »).

nom

SingulierPluriel
alluvionalluvions

alluvion \a.ly.vjɔ̃\ féminin

  1. Accroissement de terrain qui se fait insensiblement à l’un des bords d’une rivière, ou qui a lieu lorsque la rivière s’en retire, et qu’elle prend son cours d’un autre côté.
    • Les terres provenant du défrichement des prairies, les terres d’alluvion fumées et travaillées depuis long-temps, sont très-propres à la culture des betteraves. (Jean-Antoine Chaptal, Mémoire sur le sucre de betterave, Mémoires de l’Académie des sciences, Tome 1, 1818 (pp. 347-388))
    • Les sols lourds (texture très fine) et rouges, appelés par les paysans hamri, se trouvent principalement sur les alluvions de l’Amirien et du Soltanien. (Les Cahiers de la recherche agronomique, Institut national de la recherche agronomique, 1969, no 26-30, page 39)
    • Le caractère essentiel de lʼalluvion, cʼest de sʼêtre formé successivement et imperceptiblement. (Jean Bouffard, Traité du domaine, 1977)
    • Les marnes bleues qui constituent le substratum des alluvions avec des faciès sensiblement identiques, d’Épineau-Ies-Voves à Appoigny, méritent de retenir l’attention au point de vue stratigraphique. (Bulletin du Muséum national d’histoire naturelle, Imprimerie nationale, 1954, page 298)
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.011
Dictionnaire Français