aluminium
étymologie
De l'anglais aluminium dérivé du latin alumen (« alun ») car il a été découvert dans l’alun. D’abord nommé alumium par son découvreur l’Anglais Sir Humphry Davy[*], il prit ensuite le nom d’aluminum sur le modèle du mot anglais aluminaalumine, terre d’alun »), puis, pour entrer dans le groupe des métaux en « -ium » (suffixe désignant un métal) comme le sodium et le potassium, il prit le nom d’aluminium.

nom

SingulierPluriel
aluminiumaluminiums

aluminium \a.ly.mi.njɔm\ masculin

  1. (Chimie) (Indénombrable) Élément chimique de numéro atomique 13 et de symbole Al#conv|Al qui fait partie des métaux pauvres. Sa forme ionique en solution est le Al3+ (ou Al+++) majoritairement.
  2. (chimie) (Indénombrable) Forme métallique pure de l’élément : un métal argenté, malléable, résistant et léger.
    • Au point de vue chimique l’aluminium est remarquable par son inaltérabilité. (Cousin & Serres, ''Chimie, physique, mécanique et métallurgie dentaires, 1911)
    • ''Il souleva le siège et le tint en équilibre sur son petit doigt./>– C’est assez léger, hein ? Alliage d’aluminium et de magnésium, et on a fait le vide à l’intérieur. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs'', 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 142 de l’éd. de 1921)

  3. (chimie) (physique) Atome (ou, par ellipse, noyau) d’aluminium.
  4. (Métallurgie) Alliage d’aluminium.
    • Dans le cas des cupro-aluminiums, la corrosion généralisée peut être évitée en respectant la règle simple liant la teneur admissible en aluminium à celle du nickel.
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français