américain
étymologie
Dérivé du latin géographique America avec le suffixe -ain.

adjectif

SingulierPluriel
Masculinaméricainaméricains
Fémininaméricaineaméricaines

américain \a.me.ʁi.kɛ̃\

  1. (Géographie) Relatif à l’Amérique.
    • Le vol était monotone. Nous filions vers la terre américaine, ce n’était pas douteux, et nous attendions que les kilomètres s’ajoutent aux kilomètres. (Dieudonné Costes & Maurice Bellonte, Paris-New-York, 1930)
    • Des plantes américaines ont fait le voyage à travers l’Atlantique […] et sont venues s’installer sur la côte basque : une Graminée Stenotaphrum s’y est même développée fort abondamment et est un élément essentiel de la végétation des environs de Bayonne et de Biarritz. (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p. 97)
  2. (En particulier) (viticulture) Qualifie les cépages des vignes issues de l’Amérique du Nord et que l’on utilise comme porte-greffes pour lutter contre le phylloxéra.
    • […] mais actuellement que les porte-greffes américains se sont adaptés au sol, la végétation des rangs greffés est supérieure à celle des rang de vignes franches de pied. (M. A. Bouchard, Une Mission viticole, Imprimerie Lachèse & Dolbeau, Angers, 1891, p. 30)
    • Toutefois, les « américanistes », fervents propagandistes des vignes américaines et du greffage, se heurtaient très souvent à l'hostilité active des « sulfuristes » ou « insecticideurs », partisans non moins acharnés des traitements insecticides, seul moyen efficace, d'après eux, pour lutter contre le phylloxéra. (Roger Pouget, Le Phylloxéra et les maladies de la vigne: La lutte victorieuse des savants et des vignerons français (1850-1900), Éditions Edilivre, 2015, page 134)
  3. (Géographie) Relatif aux États-Unis d’Amérique.
    • Le mépris si profond que le Grec avait pour le Barbare, le Yankee l’a pour le travailleur étranger qui ne fait point d’effort pour devenir vraiment américain. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, chap. VII, La Morale des producteurs, 1908, p. 337)
    • Chaque semaine, des paquebots arrivaient de New-York et débarquaient des touristes américains qui venaient se reposer de leurs affaires, à l’abri des lois de la prohibition. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil ; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • La supériorité militaire écrasante de l’hyperpuissance américaine lui permet certes d’organiser ses expéditions sans l’aide de personne. Mais ces opérations punitives ne peuvent fonder un nouvel ordre du monde. (Pour un autre monde ; Un autre chemin, motion pour le congrès socialiste de Dijon du 16 au 18 mai 2003)
    • À l’époque, la doctrine utilitariste connut auprès des élites américaines un succès certain, ainsi que « la certitude qu’on n’a rien sans rien et donc, réciproquement, celle qu’on n’a que ce qu’on mérite ». (Jacques Dubois, Le Symbolique et le social : la réception internationale de la pensée de Pierre Bourdieu, Université de Liège, 2005, p. 285)
  4. (vieux) Relatif aux Amérindiens.
    • […] et je reste convaincu, avec la grande majorité des américanistes, que la masse principale de la population américaine vient d’Asie et que ce sont ces émigrants qui ont imposé à l’ensemble les traits caractéristiques de la race rouge. (René Thévenin et Paul Coze, Mœurs et Histoire des Indiens Peaux-Rouges, Payot, 1929, 2e éd., p. 16)
synonymes

Relatif aux États-Unis d’Amérique :


traductions
traductions
nom

américain \a.me.ʁi.kɛ̃\ masculin

  1. (langues) Anglais parlé aux États-Unis d’Amérique.
    • Puis elle me dit avec le sourire : C’est de l’américain. Ce n’est pas de l’anglais. (Driss Chraïbi, Le Monde à côté, 2003)
synonymes
nom

SingulierPluriel
américainaméricains

américain \a.me.ʁi.kɛ̃\ masculin

  1. (Belgique) (ellipse) Filet américain, steak tartare.
  2. (cuisine) Sorte de sandwich avec viande cuite à la friture accompagnée de frites et sauce, servies dans une demi baguette. Synonyme de mitraillette.
synonymes
Américain
étymologie
De Amérique voir américain.

nom

SingulierPluriel
américainaméricains

Américain \a.me.ʁi.kɛ̃\ masculin (pour une femme on dit : Américaine)

  1. (Géographie) (histoire) Habitant d'Amérique.
    • Il n’y a pas jusqu’à Fernand Cortez qui, dans la conquête du Mexique, n’ait été favorisé par les guerres civiles des Américains. (Frédéric II de Prusse & Voltaire, L’Anti-Machiavel, 1740, édition de 1947)
  2. (Géographie) (populaire) Habitant des États-Unis d’Amérique.
    • Bien qu’il n’ait pas de boucles aux oreilles ni d’anneau au nez, je ne serais pas surpris que ce fût un Américain, — je dirai plus, un Yankee. (Jules Verne, Claudius Bombarnac, Hetzel, 1892, chap. 2)
    • La généralité des Américains s’imaginaient la guerre d’après les campagnes limitées, avantageuses et pittoresques, qui avaient eu lieu autrefois. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 211 de l’éd. de 1921)
    • Là les Américains vivent strictement entre eux avec leurs club houses, leurs restaurants automatiques, leur ice cream soda fountains, leurs coopératives, leurs nombreuses églises qui n’ont pas l’apparence d’églises, et leurs non moins nombreuses loges maçonniques. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil ; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Mais il est impossible de décrire les Américains de 1933 et l’espoir anxieux avec lequel ils ont attendu les actes d’un nouveau chef, si l’on ne rappelle d’abord l’étendue de la catastrophe. (André Maurois, Chantiers américains, 1933)
    • Il est plus Américain que nature, lunettes fumées, Adidas flambant neufs, anglais nasillard à souhait. (Louis Jolicoeur, Poste restante, Québec, L'instant même, 2015, p. 127.)
  3. (Plus rare) Amérindien.
    • D’autres auteurs ont été plus loin dans le domaine des suppositions. C’est des confins de l’Europe que ceux ci font venir les Américains, qui auraient alors emprunté pour chemin un immense continent aujourd’hui disparu : l’Atlantide. (René Thévenin & Paul Coze, Mœurs et Histoire des Indiens Peaux-Rouges, Payot, 1929, 2e éd., p. 15)
synonymes

Habitant des États-Unis d’Amérique ou États-Unis :


traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.131
Dictionnaire Français