anarchie
étymologie
Du latin anarchia et du grec ancien ἀναρχία. Ce mot est construit à partir du préfixe « an- » (« privé de ») auquel est ajouté le suffixe « -archie » (« pouvoir » ou « commandement »).

nom

SingulierPluriel
anarchieanarchies

anarchie \a.naʁ.ʃi\ féminin

  1. Forme d’organisation politique, définie par l’absence d’autorité centralisée.
  2. Absence totale d’autorité politique ou de gouvernement.
    • Tombé dans des temps d’anarchie et de désordre, où l’unité de l’empire avait péri, brisée en une foule de petits états qui se faisaient la guerre, Confucius conçut la double pensée de retremper l’énergie personnelle des individus et de refaire l’unité de l’empire. (Jean-Jacques Ampère, La Chine et les travaux d’Abel Rémusat, Revue des Deux Mondes, tome 8, 1832)
  3. Absence de hiérarchie, de pouvoir et d’autorité.
    • On n’anarchisera pas l’univers de sitôt, peut-être jamais ; mais si l’anarchie universelle est irréalisable, l’anarchie relative peut toujours s’affirmer. Il suffit que les militants se constituent en colonies anarchistes […] (Stéphane Rosso, « Correspondance », dans Les Réfractaires, nov.-déc. 1913)
    • Je ne m’attarderai pas à envisager une thèse qui serait d’anarchie si elle était sérieusement soutenue, à savoir […] que chef du gouvernement, ministres, députés, sénateurs, doivent s’incliner dévotieusement devant les suggestions émanant des divers services de la Guerre […] (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
  4. Confusion et discorde politique.
    • […] depuis long-temps, presque toutes ces provinces sont en proie aux vexations d’administrateurs avides et ignorans; depuis long-temps les guerres civiles et l’anarchie détruisent à de courts intervalles le bien-être de leurs habitans […] (Adriano (Adrien) Balbi, La Population des deux mondes, Revue des Deux Mondes, tome 1, 1829)
    • Oui, les ennemis de la République, car, de quelque nom qu’il leur plaise de se parer, les vaincus du scrutin d’hier ne pouvait aboutir, s’ils nous avaient arraché la victoire, qu’à l’effondrement de la République dans l’anarchie prétorienne exploitée par la Compagnie de Jésus. (Georges Clemenceau, Vainqueurs le 27 juin 1899 dans L’Aurore - En réunion dans « Justice militaire », 1901)
  5. Désordre, manque d’organisation.
    • Mon ami, reprit le Roi, si vous empiétez sur les attributions des autres officiers de la Cour, nous courons à l’anarchie. (Pierre Louÿs, Les Aventures du roi Pausole, 1901)
  6. Absence de règles ou de loi.
    • L’anarchie marocaine, l’application de lois semi-barbares, la corruption du chérif étaient autant d’arguments pouvant justifier une intervention de l’extérieur. (Franco Arese, La Politique africaine des États-Unis, 1945)
antonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français