angélique
étymologie
Du latin angelicus, apparenté à angelus.

adjectif

SingulierPluriel
angéliqueangéliques

angélique \ɑ̃.ʒe.lik\ masculin et féminin identiques

  1. Qui appartient à l’ange, qui est propre à l’ange.
    • Pour s’évader de la mentalité scolastique, il fallait répudier le réalisme des universaux qui suscitait quantité de pseudo-problèmes comme celui de […] l’unité ou de la multiplicité numérique de chaque espèce angélique. (Louis Rougier, Histoire d’une faillite philosophique: la Scolastique, 1925, éd. 1966)
    • Mais Lili achevait de parler et modulait des mots énormes comme une flûte angélique. (Pierre Louÿs, Trois filles de leur mère, René Bonnel, Paris, 1926, chapitre X)
    • Les perfections angéliques.
  2. (analogie) Qui a la douceur ou la perfection morale des anges.
    • […] vous avez dû voir que je vous ai trouvé pour gendre le fils le plus respectueux, l’âme la plus angélique, la probité la plus sévère. (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
  3. (informatique) Se dit d’un système non-déterministe qui trouvera toujours le moyen, s’il existe, de réussir, d’atteindre l’état final désiré.
    • Je montrerai que certains concepts inventés par des économistes dès les années 1950 et par des statisticiens dans les années 1960 peuvent être remis au goût du jour pour fournir des modèles de systèmes de transition mêlant choix probabiliste et choix non déterministes (démoniaque, angélique, chaotique, … au choix), et ce même dans des espaces à états continus. (Jean Goubault-Larrecq, Capacités, crédibilités, prévisions : quelques modèles élégants de choix probabilistes et non déterministes)
antonymes
traductions
nom

SingulierPluriel
angéliqueangéliques

angélique \ɑ̃.ʒe.lik\ féminin

  1. (plantes) Apiacée (Ombellifère) odoriférante dont les tiges sont confites dans le sucre et qui sert aussi à la préparations de plusieurs liqueurs, bonbons, et confitures.
    • Tout y était : […], des Marie peintes avec le vert glacé des angéliques et les roses acidulés des bonbons anglais ; […]. (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • L’angélique parfume la bouche et fortifie l’estomac.
    • Baume, extrait d’angélique.
  2. (musique) (Désuet) Guitare à seize cordes et dix touches.

traductions
  • allemand : Engelwurz, Angelika
  • anglais : longwort, garden angelica
  • espagnol : angélica, hierba del Espíritu Santo
  • italien : angelica

nom

SingulierPluriel
angéliqueangéliques

angélique \ɑ̃.ʒe.lik\ masculin

  1. (arbres) (France) (Guyane) Arbre de grande taille de la famille des fabacées et présent uniquement en Guyane et au Suriname (Dicorynia guianensis).
    • Ces arbres sont moins nombreux dans les criques qui s’étendent vers la Mana ; leurs bords sont couverts de bois d’ébénisterie et de charpente tels que le wacapou, balata, saint-martin, cèdre, angélique, acajou, grignon et le taoubé (itauba), première qualité de bois pour les constructions navales, propres surtout aux bordages. (J-P Lagourre, Revue coloniale, janvier décembre 1907, p.494)
  2. (Par extension) Le bois de cet arbre.
    • Les platelages peuvent être en bois imputrescible (iroko, angélique, etc.), en béton ou en métal léger, recouverts de panneaux antidérapants. (Jean-Michel Sevin & Jean-Paul Boisseleau, Ports de plaisance, Ed. Techniques Ingénieur, n° C4 650, novembre 1994, p. 9)
synonymes
  • angélique des Guyanes (France) (Guyane)
  • angélique bâtard (Guyane)
  • angélique blanc (Guyane)
  • angélique gris (Guyane)
  • angélique rouge (Guyane)
  • teck de Guyane (Guyane)

Angélique
étymologie
Du latin Angelica (voir Angèle).
prénom

Angélique \ɑ̃.ʒe.lik\ féminin

  1. Prénom féminin.
    • Elles s’appelaient Mélek, c’est-à-dire Ange, Néiré ou la Brillante, Berdjesté ou la Rare, Ulviyé ou la Sublime […]. Et je songeais que c’était s’aventurer bien imprudemment dans les voies du destin que d’avoir, dès leur naissance, prédit l’éclat, la rareté ou la sublimité à celle-ci ou à celle-là. En nommant nos filles Justine ou Françoise, nous faisons preuve de sagesse; l’imprudence commence quand nous les baptisons Angélique ou Félicité, mais ce sont chez nous des noms rares. (Maurice Bedel, Mémoire sans malice sur les dames d’aujourd’hui, 1935)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.031
Dictionnaire Français