anglo-saxon
étymologie
De Angle et de Saxon.

adjectif


anglo-saxon \ɑ̃.ɡlɔ.sak.sɔ̃\

  1. (histoire) Relatif aux Angles et aux Saxons qui peuplèrent les îles Britanniques.
    • L’Église est désormais la seule institution globale (incluant également les îles Britanniques, dont les monarchies anglo-saxonnes sont elles-mêmes fort affaiblies en raison des conquêtes scandinaves). (Joseph Morsel avec la collaboration de Christine Ducourtieux, L’Histoire (du Moyen Âge) est un sport de combat…, 2007)
  2. (Plus courant) Qui a rapport avec le Royaume-Uni, les États-Unis et autres pays occidentaux de langue anglaise.
    • Britannique ou américaine, la race anglo-saxonne possède le monde depuis cent cinquante ans […] (Pierre Louÿs, Liberté pour l’amour et pour le mariage, 1900, dans Archipel, 1932)
    • Pendant un instant, les deux aristocrates modernes et perfectionnés considérèrent ce difficile problème qu’est le citoyen anglo-saxon, ce citoyen ambigu qui, obéissant à quelque loi mystérieuse de son être, refuse de s’enrégimenter et de se démocratiser. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 341 de l’éd. de 1921)
    • Il y a dans le texte de Kagan un écho certainement délibéré de la formule fameuse de Kipling, annonçant, dès la fin du XIXe siècle ([…]) que les Américains, représentants jeunes et dynamiques de la race anglo-saxonne, reprendraient aux Britanniques défaillants « le fardeau de l'homme blanc » qui est de tenir le monde en ordre. (Étienne Balibar, L'Europe, l'Amérique, la guerre : Réflexions sur la médiation européenne, La Découverte, 2005, note n° 19)
    • À la dérégulation la plus brutale imposée par les politiques néo-libérales à l’œuvre dans la plupart des pays anglo-saxons, s’ajoute une crise financière systémique qui s’attaque directement aux budgets des États. (Contribution générale « Réaliser le changement » , pour le congrès de 2012 du Parti socialiste (France))
  3. (En particulier) (linguistique) Qui est relatif à la langue anglaise et à ses formes dialectales.
    • Néologisme anglo-saxon, l’urgenturie désigne une envie impérieuse et brusque d’uriner difficilement contrôlable et aboutissant le plus souvent à une perte d’urine.L'incontinence urinaire par urgenturie : un besoin impérieux d’uriner », 30/09/14, Cours étudiants en soins infirmiers, sur le site infirmiers.com (www.infirmiers.com))
synonymes
traductions
nom

anglo-saxon \ɑ̃.ɡlɔ.sak.sɔ̃\ masculin singulier

  1. (linguistique) Langue parlée en Angleterre et en Écosse du Ve au XIIe siècle. Le code ISO 639-2 : ang.
    • Peu à peu, cependant, la communication obligée qui existait entre les maîtres du sol et les êtres inférieurs et opprimés qui cultivaient ce sol, avait donné lieu à la formation d’un dialecte composé du franco-normand et de l’anglo-saxon, dialecte à l’aide duquel ils pouvaient se faire comprendre les uns des autres, et de cette nécessité se forma graduellement l’édifice de notre langue anglaise moderne […] (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
synonymes
traductions
Anglo-Saxon
étymologie
De Angle et de Saxon.

nom


Anglo-Saxon \ɑ̃.ɡlɔ.sak.sɔ̃\ masculin (pour une femme on dit : Anglo-Saxonne)

  1. (histoire) Gentilé des peuples germaniques qui ont commencé à s’installer en Grande-Bretagne au début du Ve siècle.
    • J’ai jugé à propos d’exposer cet état de choses pour l’instruction du lecteur peu familiarisé avec cette époque, lequel pourrait oublier que, bien qu’aucun événement historique, tel que la guerre ou même l’insurrection, ne marquât, après le règne de Guillaume II, l’existence des Anglo-Saxons, comme peuple à part, néanmoins, les grandes distinctions nationales qui existaient entre eux et leurs conquérants, le souvenir de ce qu’ils avaient été autrefois et la conscience de leur humiliation actuelle continue, jusqu’au règne d’Édouard III, à tenir ouvertes et saignantes les blessures infligées par la conquête, et à maintenir une ligne de démarcation entre les descendants des Normands vainqueurs et des Saxons vaincus. (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
  2. Anglophone d’origine anglaise.
    • Tout Anglo-Saxon qui se respecte, ministre, sénateur ou député, enseignant ou banquier, fonctionnaire ou gratte-papier, journaliste ou écrivain, épicier ou plombier-zingueur cite Shakespeare — parfois mal, mais il le cite quand même. C'est un trait ethnique, une impulsion irrésistible, une preuve qu'on ne vit pas en vain et qu'on est membre à part entière du genre humain de langue anglaise. (Irène de Buisseret, Deux langues, six idiomes, Ottawa, Carlton Green, 1975, p. 315)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français