antimoine
étymologie
(XIIIe siècle) Du latin antimonium, lui-même de l’arabe إثمد (« antimoine »), lui-même de l'égyptien ancien mesdemet. Le mot a subi de nombreuses altérations à travers l'histoire, passant de al-thimoud à alcimod à antimonium.

nom

SingulierPluriel
antimoineantimoines

antimoine \ɑ̃.ti.mwan\ masculin

  1. (Chimie) (Indénombrable) Élément chimique dont on fait différentes préparations dans la pharmacie, telles que l’émétique. Son numéro atomique est le 51 et son symbole Sb ; il fait partie de la série des métalloïdes. Il est aussi utilisé comme ignifugeant dans l’industrie automobile et aéronautique.
    • L'étain, le plomb, le bismuth, l’antimoine, qui sont séparés pendant la dissolution ou la sursaturation par l'hydroxyde d’ammonium, sont sans influence sur le résultat. (Julius Post, ‎Léopold Gautier & ‎P. Kienlen, Traité complet d'analyse chimique appliquée aux essais industriels, F. Savy, 1884, p.255)
    • On a constaté que la cellulose sous forme de papier-filtre est soluble dans les solutions aqueuses concentrées de certains sels, tel que ceux d’antimoine, chlorure d’étain, bromure de zinc. (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature ; 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
  2. (chimie) (Indénombrable) Métal de cet élément, très fragile, brillant, d’un blanc bleuâtre et d’une texture lamelleuse.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français