apaiser
étymologie
En ancien français, faisait apayer, régulièrement construit sur la prononciation de paie#fro|paie (« paix ») ; refait et  composé de a-, paix et -er avec le radical pais- qui est dans paisible pour éviter la confusion avec payer#fr|payer de même origine qui a pris un sens financier après avoir signifié « faire la paix », « apaiser », « satisfaire ».

verbe

apaiser \a.pe.ze\ ou \a.pɛ.ze\ transitif ou pronominal conjugaison (pronominal : s’apaiser)

  1. Ramener au calme, à un état paisible.
    • Le fracas de l’orchestre leur arrivait, assourdissant. Par instants, les violons dominaient le vacarme qu’ils semblaient apaiser, caresser, contenir, mais le saxo, le piston, la clarinette et surtout la trompette […] se mettaient ensemble à mugir et à pétarader de telle sorte que personne ne parlait plus. (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Apaiser une personne furieuse.
    • Cet enfant ne cesse de crier, apaisez-le.
    • Apaiser une sédition.
    • La mer s’apaise.
    • Sa douleur, sa colère commence à s’apaiser. (pronominal)
  2. Satisfaire, assouvir
    • Lorsque le flacon fut épuisé, Cogolin constata que faim et soif étaient enfin à peu près apaisées, mais que, de son écu, il ne lui restait plus que deux sols et trois deniers. (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.019
Dictionnaire Français