apathie
étymologie
Du latin apathia, du grec ancien ἀπάθεια, de a- (« sans ») et pathos (« sentiment »).

nom

SingulierPluriel
apathieapathies

apathie \a.pa.ti\ féminin

  1. (vieilli) État d’une âme qui n’est susceptible d’aucune émotion ; impassibilité.
    • Les stoïciens voulaient que leur sage fût dans une entière apathie.
    • Le docteur sortit de son apathie habituelle pour faire chorus avec son père. (Pierre-Henri Simon, Les Valentin, 1931)
  2. (Plus courant) Nonchalance, indolence.
    • …allons, paresseux, prends ta lanterne et ta serpe, ajouta-t-elle, en s’adressant à Maurice, qui était retombé dans cette apathie résignée habituelle aux gens que leur position a fait pour obéir. - Et dépêche-toi. (Alexandre Dumas, Impressions de voyage, La Revue des Deux Mondes T.1, 1833)
    • Mais comment y parvenir, ajoutent-ils, considérant l’apathie formidable et le fatalisme de nos classes dirigeantes ? (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • On aurait pu se croire dans un fumoir anglais
      Nous sirotions à deux un breuvage irlandais
      Qui donnait à chacun une diction pâteuse
      Une douce apathie, une indolence heureuse.
      (François Morel, Fumoir anglais, 2006)
    • Le diagnostic différentiel de l’apathie et de la dépression reste un véritable défi lancé au clinicien, certains symptômes étant communs, le manque de motivation en particulier. (Psychopathologie et neurosciences: Questions actuelles de neurosciences cognitives et affectives, sous la direction de Salvatore Campanella et ‎Emmanuel Streel, De Boeck Supérieur, 2008, page 247)
    • Notre apathie vient aussi, selon lui, d’une terrible impression d’impuissance. (Sonyae Faure, Citoyens, soyez indociles ↗, Libération, 30 août 2017)
synonymes antonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.022
Dictionnaire Français