appelant
étymologie
Participe présent adjectivé et substantivé de appeler.

adjectif

SingulierPluriel
Masculinappelantappelants
Fémininappelanteappelantes

appelant masculin

  1. (Justice) Qui appelle d’un jugement, qui en demande un recours.
    • Il est appelant de ce jugement.
    • Se rendre appelante.
    • Être reçu appelant.
    • mais qu’il n’entre pas nécessairement dans le champ de cette activité qui, contrairement à ce qu’affirme l’appelant, n’est pas défini par l’utilité d’un tel système pour celle-ci, mais bien par les caractéristiques particulières du service en cause, rapportées à celles de l’activité qu’il a vocation à servir
  2. (Télécommunications) Qualifie la personne ou la ligne qui émet un appel téléphonique.
    • Ces progrès permettent d’offrir une série de nouveaux services comme le transfert d’appels, la messagerie vocale ou l’identification de la ligne appelante. (Changements structurels et réglementaires et mondialisation dans les services des postes et télécommunications : répercussions sur les ressources humaines, Genève : OIT, 1998, p. 11)

nom

SingulierPluriel
appelantappelants

appelant \a.plɑ̃\ masculin (pour une femme on dit : appelante)

  1. (droit) (Télécommunications) Celui qui appelle.
    • Ainsi que l'a observé très justement le premier juge, l’appelant qui dépassait une file de voitures avant d'arriver à hauteur de celle de l’intimé, n'aurait pas manqué d'apercevoir si ce dernier, […], s'était porté à gauche suffisamment à temps ainsi que le prévoit le code de la route. (Revue juridique du Congo, Société d'études juridiques du Katanga, page 270)
  2. (chasse) appeau#fr|Appeau.
    • L’appelant est un oiseau qu'on tient dans une volière, et dont les cris doivent attirer les autres oiseaux. (Gustave Nadaud, Opérettes, tome IV, La volière, scène IV ; Henri Plon imprimeur-éditeur, Paris, 1867, page 82)
    • La chasse au cerf se faisait à l’appeau ou à l’appelant : soit une sorte de syrinx au chant de mue, soit un cerf vivant attaché qui servait d’appât en bramant. (Pascal Quignard, La haine de la musique, Gallimard, 1996, collection, Folio, pages 169-170)

traductions
forme fléchie

appelant \a.pə.lɑ̃\

  1. Participe présent de appeler.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.036
Dictionnaire Français