aqueduc
étymologie
(1518) acqueducte, du latin aquaeductus.

nom

SingulierPluriel
aqueducaqueducs

aqueduc \ak.dyk\ masculin

  1. Canal ou conduite en maçonnerie (visible quand elle est surélevée) destinée à apporter de l’eau potable dans une ville, malgré la distance et la dénivelée entre la source et la ville.
    • L’aqueduc du Pont du Gard s’élève à près de 50 mètres au-dessus du Gardon.
    • Elle s’y rencontre le long de l’aqueduc qui amène de Moutrépalayam à Pondichéry l’eau qui alimente cette dernière ville. (Hector Léveillé, Sur la présence du Turnera ulmifolia L. à Pondichéry dans Le Monde des Plantes, no 1, du 1er octobre 1892, p.3)
    • Si les vieux Ruthènes, ont été aussi réfractaires que nous le supposons à l’influence latine, d’où vient donc que nous rencontrons dans l’Aveyron tant d’importants travaux romains, à commencer par cet aqueduc qui, même aujourd’hui, donne encore à boire aux habitants du chef-lieu ? (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Un aqueduc du IIe siècle, long de 3 km amenait l’eau de la fontaine Bonnet pour alimenter des thermes gallo-romains, situés à un carrefour des voies antiques près de l’actuel presbytère d’Arthon. (Le Petit Futé, Loire-Atlantique 2012-2013, p.119)
  2. (Québec)(vieux) Château d'eau. [1] (Note : à Québec on prononce /akə.dyk/)
  3. (Québec) Réseau de distribution d'eau courante. [1] [2] (Note : à Québec on prononce /akə.dyk/)
    • Une maison reliée à l'aqueduc.
  4. (anatomie), (analogie) Canal qui fait communiquer entre elles certaines parties de l’organisme.
    • Dans l’oreille : l’aqueduc du vestibule, du limaçon.
    • En neurologie : Aqueduc du mésencéphale ou de Sylvius.
  5. (Héraldique) Meuble représentant l’ouvrage d’art du même nom dans les armoiries. Il suit les règles de blasonnement des ponts.
    • Coupé au premier d’azur, à un aqueduc à huit arches d’or maçonné de sable ; au deuxième de gueules, à une massette de carrier d’or emmanchée d’argent, mise en pal la tête en bas, adextrée d’un fer de moulin d’or et sénestrée d’un rencontre de bélier d’argent accornée d’or, qui est de la commune de Le Syndicat des Vosges voir illustration « armoiries avec un aqueduc »

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français