arc
étymologie
Du latin arcus.

nom

SingulierPluriel
arcarcs

arc \aʁk\ masculin

  1. (armes) Arme de trait servant à lancer des flèches, formée d’une branche de bois ou d’une verge, soit de métal, soit d’autre matière, courbée avec effort au moyen d’une corde qui s’attache aux deux extrémités.
    • Othon sortit aussitôt de l’église, […] acheta un arc du meilleur bois d’érable qu’il put trouver, choisit une trousse garnie de ses douze flèches […] (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
    • Je me livrais souvent à la pêche. L’humidité avait enlevé beaucoup d’élasticité à mon arc et je préférais harponner les dorades lorsqu’elles passaient à ma portée. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil, t. 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Tu n’as plus qu’à tirer à l’arc ou à la fléchette empoisonnée. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • La corde d’un arc.
    • Bander, débander un arc.
    • Cela est courbé en arc.
    • On représente Cupidon armé d’un arc.
  2. (Géométrie) Portion définie d’une courbe.
    • Arc de cercle.
    • Corde ou sous-tendante d’un arc.
    • Un angle a pour mesure l’arc compris entre ses côtés et décrit de son sommet comme centre.
    • Le sinus, le cosinus d’un arc.
  3. (architecture) Construction de forme courbe dont les deux extrémités vont s’appuyer sur des points solides.
    • Cinq claveaux seuls font parpaing et forment ainsi un arc de décharge au-dessus des arcs linteaux. (Eugène Emmanuel Viollet-le-Duc, Dictionnaire raisonné de l’architecture française du xie au xvie siècle, 1854, art. « Clocher »)
    • Arc surhaussé, surbaissé, rampant.
    • L’arc de triomphe de l’Étoile, du Carrousel.
  4. (graphe) Dans un graphe orienté, trait joignant un sommet à un autre.
  5. (Électricité) Décharge d’électricité qui produit une vive lumière.
    • Il existe aujourd’hui des masques de soudeur automatiques pour un prix d’environ 100 € qui s’opacifient instantanément lorsque l’arc électrique se produit […] (Henri Charlent et Patrick Agostini, Traité des installations sanitaires : 15e édition du traité de plomberie, Dunod, 2009, p. 91)
  6. (Héraldique) Meuble représentant l’arme du même nom dans les armoiries. Il est généralement représenté sans flèche, détendu et posé en fasce.
    • De gueules à la cotice ondée d’argent, accompagnée en chef d’un dauphin d’or et en pointe d’un arc du même versé et posé en bande, qui est de Combre de la Loire voir illustration « armoiries avec un arc »

traductions
traductions
traductions
traductions
Arc
étymologie
Du latin Arcum qui donne aussi Arçon, l’italien Arco. Voir le latin arx (« citadelle, forteresse »).

nom propre

Arc \aʁk\ masculin

  1. (Géographie) Ancien nom de la commune française Arc-lès-Gray.
  2. (Géographie) Hameau français du département du Doubs, intégré à la commune d'Arc-et-Senans.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.010
Dictionnaire Français