armement
étymologie
De arme et du suffixe -ment.

nom

SingulierPluriel
armementarmements

armement \aʁ.mə.mɑ̃\ masculin

  1. Action d’armer, de préparer en vue de la guerre.
    • L’armement d’une place, d’une forteresse.
    • Faire un armement naval.
  2. (militaire) Ensemble des armes qui constitue une partie de l’équipement d’un soldat.
    • Ceux des montagnards qui obéirent à l’appel du chef austrasien vinrent au rendez-vous, les uns à pied, les autres à cheval, avec leur armement habituel, c’est-à-dire, en équipage de chasse, l’épieu à la main et la trompe ou le cornet en bandoulière. (Augustin Thierry, Récits des temps mérovingiens, 2e récit : Suites du meurtre de Galeswinthe — Guerre civile — Mort de Sighebert (568-575), 1833 - éd. Union Générale d’Édition, 1965)
  3. (Spécialement) (marine) Ensemble des armes offensives d’un bâtiment de guerre.
    • Mais, somme toute, les dirigeables n’étaient pas mieux fournis, en fait de cuirassement et d’armement, que la plus petite canonnière. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 290 de l’éd. de 1921)
  4. (construction navale) Fin de la construction d’un bateau (pose de la peinture, pose des canots de sauvetage,…).
  5. (marine) (comm) Action d’armer un bâtiment en vue du commerce, en parlant de la marine marchande.
  6. (Par extension) (marine) Compagnie maritime.
    • L’armement Dockwise est connu pour ses puissants navires.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français