armes
forme fléchie

SingulierPluriel
armearmes

armes \aʁm\ féminin

  1. Pluriel de arme.
    • Les deux malandrins alors ont essayé de l’achever avec leurs crosses d’armes et leurs poignards. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, 1958)
  2. Le métier de militaire.
    • Enguerrand Lorien, l'ami intime de mon défunt mari, Perrot Travigny, et l'ancien écuyer des comtes de Vimoutiers, nos voisins, vous instruisirent aux armes, au maniement de la lance et de l'épée, à l'équitation, enfin à toutes les choses de la chevalerie, […]. (Alexandre Dumas, Les Deux Diane, 1847, chap.1)
  3. (Figuré) Carrière quelconque, pas nécessairement militaire.
    • Cet avocat a fait ses premières armes dans telle affaire.
  4. Entreprises de guerre, exploits militaires.
  5. (militaire) Tout ou partie de l’armure ou de l’équipement d’un homme de guerre, d’un militaire.
    • Armes complètes.
    • Armes à l’épreuve de la balle, à l’épreuve du pistolet.
    • Armes fort riches.
    • Cotte d’armes.
    • Endosser les armes.
    • Présenter les armes à quelqu’un.
  6. (Par synecdoque) Militaire, gradé.
  7. (par métonymie) Armée.
    • Se mettre sous les armes, rester sous les armes.
    • Il a servi sous les armes du Général Lyautey.
  8. Escrime.
    • Assaut d’armes.
  9. (Héraldique) Signes héraldiques, armoiries qui figurent sur l’écu d’une ville, d’une famille, etc.
    • C’était un noble jeune homme, vêtu aux couleurs du comte et portant ses armes sur la poitrine. (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
    • Les armes du nouveau gentilhomme étaient « d’azur à la fasce d’or et pour cimier : lion issant d’argent, tenant en ses pattes une boule du même et d’un torty d’or et d’azur ». (Gustave Fraipont, Les Montagnes de France : les Vosges, 1923)
    • Le roi Jean leur confirma, en 1357, leurs privilèges et, au début du XVe siècle, leurs armes furent enregistrées à l’armorial général. (Marcel Hégelbacher, La Parfumerie et la Savonnerie, 1924)
    • Il jeta sur son lit son grand manteau réglementaire, moitié djellaba, moitié manteau de paysan andalou écussonné sur la poitrine aux armes de la Légion. (Pierre MacOrlan, La Bandera, 1931)
    • Il vérifia une dernière fois la nominette aux armes de la ZP3 Uccle/Watermael-Boitsfort/Auderghem, laça les bottines à tige et se prépara à sortir. (Isabelle Corlier, Ring Est, Ker Éditions, 2018, chap. 4)
forme fléchie

armes \aʁm\

  1. Deuxième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe armer.
  2. Deuxième personne du singulier du subjonctif présent du verbe armer.

Armes
nom propre

Armes

  1. (Géographie) Commune française, située dans le département de la Nièvre.
    • Nous ne pouvons quitter cette région sans nous arrêter un instant dans les célèbres carrières de Chevroches et d’Armes. Elles s'ouvrent l'une et l'autre dans la couche moyenne de l'étage bathonien. (Annuaire historique du département de l'Yonne, Auxerre : Perriquet, 1851, vol.15, page 276)
    • Le canton, dans son ensemble, a beaucoup souffert : il fournit le deux tiers des requérants. C'est particulièrement vrai pour le gros villages de flotteurs : plus de 120 victimes à Billy, Oisy, Pousseaux et Surgy au nord de Clamecy, en aval, 30 à Armes et à Chevroches au sud, en amont, […]. (Simone Waquet, Tristes destins : le sort des victimes de 1851 dans l'arrondissement de Clamecy, dans Répression et prison politiques en France et en Europe au XIXe siècle, Société d'histoire de la Révolution de 1848 et des révolutions du XIXe siècle (France), Créaphis éditions, 1990, p.99)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.009
Dictionnaire Français