arrêté
étymologie
(Adjectif) Adjectivation du verbe arrêter au sens de fixer, rendre immobile.

adjectif


arrêté \a.ʁɛ.te\ ou \a.ʁe.te\

  1. Qui est immobile, immuable.
  2. (Ivoirisme) Debout, en position verticale
    • Excusez-moi, est-ce que ce serait possible d'avoir des chaises ? Façon on est arrêtés depuis-là…
    • Mais pourquoi ton matelas est arrêté contre le mur ?C'est parce que j'étais en train de balayer ma chambre.
  3. (Héraldique) Se dit d'un animal quadrupède représenté avec les quatre pattes posées au sol.
    • De gueules au bélier arrêté d’argent, couronné d’or, surmonté de trois étoiles du même rangées en chef, qui est de Bargemon voir illustration « bélier arrêté »

nom


arrêté \a.ʁɛ.te\ ou \a.ʁe.te\ masculin

  1. (droit) Décision d’une autorité administrative individuelle.
    • Le Gouvernement a renouvelé pour la dixième fois, en 1865, le grand concours biennal de composition musicale, institué par l’arrêté royal du 19 septembre 1840. (Bulletin de l'Académie royale des sciences, des lettres et des beaux-arts de Belgique, 1865, 34e année, 2e série, vol.20, p.326)
    • Un travail conduit démocratiquement serait réglementé par des arrêtés, surveillé par une police et soumis à la sanction de tribunaux distribuant des amendes ou de la prison. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.VII, La morale des producteurs, 1908, p. 347)
    • Une bécasse, c’est chère de prince ; et c’était pour se la réserver que les chasseurs avaient obtenu l’arrêté de prohibition ! (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Les décisions des ministres, qu’elles soient individuelles ou réglementaires, prennent la forme d’arrêtés, qu’ils signent eux-mêmes ou qui sont signés par des fonctionnaires ou agents ayant reçu délégation à cet effet. (Secrétariat général du gouvernement et Conseil d’État (France), Guide de légistique, 3e version, La Documentation française, 2017, ISBN 978-2-11-145578-8)
  2. (finance) Clôture des comptes.

traductions
forme fléchie

arrêté \a.ʁɛ.te\ ou \a.ʁe.te\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe arrêter.
    • L’agent de Fan Bingbing, un Taïwanais, aurait été arrêté fin juillet. (site www.leparisien.fr, 16 septembre 2018)
    • Il s’était arrêté près d’un des buffets et s’amusait à compter le nombre de petits-fours qu’arrivait à ingurgiter le chef de l’administration communale quand son talkie grésilla. (Cédric Mayence, Homme de main, 2013, page 35)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français