arranger
étymologie
(XIIe siècle)  Composé de a- et de ranger.

verbe

arranger \a.ʁɑ̃.ʒe\ transitif conjugaison (pronominal : s’arranger)

  1. Mettre dans un certain ordre, dans l’ordre convenable.
    • Arranger des livres, un mobilier, un appartement.
  2. Remettre en ordre, replacer de façon adéquate ou harmonieuse.
    • Ça ne sert à rien de pleurnicher comme tu le fais et du moment qu’on va arranger la chose… (Louis Pergaud, Joséphine est enceinte, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Elle connaît tout le monde, a obligé tout le monde, et peut se servir de tout le monde pour la satisfaction particulière de ses protégés. Sa phrase préférée est : « Laissez-moi faire. J’arrangerai ça, mon petit. » Et le fait est qu’elle a, paraît-il, arrangé pas mal de choses. (Henri Troyat, Le mort saisit le vif, 1942, réédition Le Livre de Poche, page 82)
    • Arranger ses affaires, les remettre en meilleur état.
  3. Disposer, organiser, transformer, adapter dans un certain but.
    • Ils ont arrangé le sous-sol en appartement.
    • Le roman a été arrangé pour le cinéma.
  4. Mettre sur pied, organiser.
    • On a arrangé une rencontre sur terrain neutre.
  5. Adapter à son goût ou à ses convenances personnelles sans souci de la vérité.
    • Vous avez arrangé l’histoire à votre façon, j’ai une tout autre version !
  6. (Figuré) Procurer facilités ou agrément.
    • Ta proposition m’arrange vraiment.
  7. (familier) (ironique) Maltraiter, mettre en piteux état, arnaquer, tromper.
    • Tu as un œil au beurre noir, qui est-ce qui t’a arrangé le portrait comme ça ?!
    • Ah ! Tu me l’as bien arrangé ! rugit-elle en cramiottant sur le pauvre Paul, bien mal récompensé de ses efforts. (Alain Babanini, Pas de nouvelles, bonne nouvelle!, 2018)
  8. Faire un travail d’arrangement musical.
    • Une Valse de Chopin arrangée par Liszt.
  9. (pronominal) Évoluer dans un sens favorable.
    • Le temps s’arrange.
  10. (pronominal) Prendre ses dispositions, se débrouiller pour arriver à un résultat.
    • Je veux passer avant tes girls, expliquait-il au régisseur. Arrange-toi pour ne pas me faire poireauter. Avec elles, on n’en finit plus. (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
  11. (pronominal) S’accommoder, prendre son parti de quelque chose.
    • C’est petit mais on s’en arrangera..
  12. (pronominal) (Figuré) Régler par voie de conciliation, se mettre d’accord.
    • Ils n’ont pas tardé à s’arranger entre eux.
    • Vous vous arrangerez avec l'administrateur. (Georges Simenon, Le Blanc à lunettes, ch. VI, Gallimard, 1937)
  13. (pronominal) (familier) Ordonner avec goût sa toilette, sa coiffure, etc.
    • Et elle s’applique et se multiplie ; elle met beaucoup de temps à s’arranger, mais ce sont des heures importantes et non perdues. (Henri Barbusse, L’Enfer, Éditions Albin Michel, Paris, 1908)
    • Leurs compagnes ouvraient leurs sacs, y prenaient un miroir et s’arrangeaient coquettement les cheveux. (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
  14. (pronominal) (familier) S’améliorer, devenir plus séduisant.
    • Ils ne se sont pas arrangés avec l’âge !

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.018
Dictionnaire Français