arrière-garde
étymologie
 Composé de arrière et de garde.

nom


arrière-garde \a.ʁjɛʁ.ɡaʁd\ féminin

  1. (militaire) Partie d’une armée, d’un corps de troupes qui marche la dernière.
    • Les chasseurs marchaient donc tranquillement le fusil en travers de la selle, accompagnés de leurs rastreros, à la suite des Comanches qui étaient loin de supposer qu’ils avaient une telle arrière-garde. (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • Fin février est très beau et le 2 mars nous quittons le cantonnement de Marquigny. Nous marchons en arrière-garde du bataillon et, par Louvergny, La Cassine, nous arrivons à l'étape à midi à Chémery-sur-Bar. (Gustave Folcher & ‎Rémy Cazals, Les carnets de guerre de Gustave Folcher, paysan languedocien, 1939-1945, François Maspéro, 1981, page 62)
    • Mais sa marche était lente et inégale ; poursuivie par l’ennemi, dont les bâtiments légers la harcelaient, elle vit son arrière-garde coupée le 21 juillet. (Frédéric Zurcher et Élie-Philippe Margollé, Les Naufrages célèbres, Hachette, Paris, 1873, 3e édition, 1877, p. 12)
  2. (Figuré) Personnes les plus attachées à une idée, généralement les pionniers, lorsque cette idée n’est plus considérée comme nouvelle. Dans un sens péjoratif, souligne leur côté trop conservateur, voire l’obsolescence de leurs convictions.
    • L’arrière-garde d’un mouvement politique ou culturel.
    • Dans l'esprit des non-spécialistes (et parfois de quelques scientifiques d'arrière-garde), la primatologie était alors considérée comme une sorte de loisir de femmes farfelues et misanthropes. (Florence Levréro dans La différence des sexes sous la direction de Nicolas Mathevon et Éliane Viennot, Belin, 2017, page 289.)
  3. Arrière-plan, réserve.
    • Tout ce qu’elle avait perdu, elle n’aurait qu’à lever un doigt pour le retrouver. C’est cette pensée d’arrière-garde qui lui donnait du courage et lui faisait dire : « Je ne regrette rien. » (Alphonse Daudet, Le petit Chose, 1868, réédition Le Livre de Poche, page 231)
antonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.054
Dictionnaire Français