arsenal
étymologie
De l'arabe دار الصناعة dâr as-sinâ (« maison de l'ouvrage », « manufacture ») via le vénitien.
En moyen français, on trouve les formes étymologiquement proches, tarsenal, tercenal, attestées dans les relations de voyage des croisés au Levant, formes empruntées directement à l'arabe.
De cette racine, l'italien a encore darsena, le français darce, darse (« dock pour la réparation des navires »), et l'espagnol atarazana (« chantier naval ») avec, pour ce dernier, le \a\ initial typique de la conservation de l'article arabe dans les mots issus de cette langue par l'espagnol.
À la fin du Moyen Âge, en français, les formes arsenac, arsenail, arsinal, décrivent l'arsenal de Venise dans des relations de voyage ou des brefs diplomatiques. Le mot nous vient donc de l'ancien vec arzana plutôt que directement de l'arabe.
La chute du \d\ initial s'explique par la perception probable par les Vénitiens de cette lettre comme un d’ prépositionnel.

nom


arsenal \aʁ.sə.nal\ masculin

  1. (usines) Chantier naval où l’on construit, répare et ravitaille les navires de guerre.
    • Ce fut alors […] que s’élevèrent ses vastes magasins, ses arsenaux, ses chantiers, et que son port se couvrit des vaisseaux de toutes les nations. (Anonyme, Espagne. - Cadiz et Gibraltar, Revue des Deux Mondes, 1829, tome 1)
  2. Dépôt d'armes et de munitions ou atelier de fabrication pour les armées de terre.
    • On chantait presque tous les mois des Te Deum pour quelque nouvelle victoire, et le canon de l’arsenal tirait ses vingt et un coups, qui vous faisaient trembler le cœur. (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813, J. Hetzel, 1864)
    • Moulay Hassan 1er (1873-1894) va inaugurer les constructions modernes et industrielles ; c'est lui qui fait construire la Makina, l’arsenal de Fès et agrandir Dar el Makhzen. (Attilio Gaudio, Fès: joyau de la civilisation islamique, Nouvelles Éditions Latines, 1982, p.28)
  3. (Par extension) Ensemble des armes que détient un groupe armé.
    • Notre arsenal se compose du Winchester et du sabre d'ordonnance de notre cavalier d'escorte, d'un fusil de chasse à deux coups, un « idéal » de la manufacture de St-Etienne, […] et d'un bon revolver tirant des balles cal. 450 que je porte à la ceinture. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 45)
  4. (Figuré) Profusion d'outils, équipement très complet.
    • Il est arrivé avec tout l’arsenal du pêcheur à la ligne.
  5. (Figuré) Floppée de moyens.
    • … il sentait chacune de ses phrases pénétrer violemment les cerveaux, et, semblables à ces fusées qui font sauter des poudrières, soulever, à chaque coup, tout un arsenal de pensées séditieuses, qui n'attendaient que ce choc pour exploser. (Roger Martin du Gard, Les Thibault, L'Été 1914, 1936, p. 496)
    • J'ai tout donné. Je suis allé encore plus loin : j'ai pris son service, cogné, sorti des aces, des volées, des passing-shots, tout l’arsenal. J'ai remporté le troisième set 6-3. Le match m'appartenait ! (Gustavo Kuerten, Guga: Un Brésilien, une passion française, en collaboration avec Luis Colombini, traduit du portugais par Natália dos Santos Ferreira, Paris : Éditions Talent sport, 2015)
    • Le régulateur, lien entre clients et opérateurs en cas de problème, explique que les solutions sont parfois « simples comme un coup de fil », alors que dans d’autres cas il faut « sortir l’arsenal répressif ». (Next INpact, J'alerte l'Arcep a un an : 34 000 signalements, SFR arrive en tête, trois coups de « sifflet de gendarme », 12 décembre 2018)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.027
Dictionnaire Français