assortir
étymologie
Mot  composé de a- et de sortir (« choisir ») voir sorte.

verbe

assortir \a.sɔʁ.tiʁ\ transitif conjugaison (pronominal : s’assortir)

  1. Mettre ensemble deux ou plusieurs choses qui se conviennent.
    • Les jeunes filles tressaient des guirlandes et assortissaient, en chantant, des bouquets ornés de rubans. (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Sylvie, 1854)
    • À la vue du plaid fleuri qui recouvre sa couche, et qu'elle a assorti aux rideaux et à sa robe de chambre, je réalise soudain le sens de l’expression « border l'insomniaque », de même que l'importance du Viagra dans une vie de couple. (Julie Wagen, Les aventures de Biquette, Éditions Publibook, 2017, page 133)
  2. (Figuré) Mettre ensemble des personnes qui se conviennent.
    • Quand on prie des gens à un repas, il faut avoir soin de les assortir.
    • Disons d’ailleurs tout de suite que ces unions désignées dans le monde sous le nom de « mariages d’inclination » pour écarter le mot « amour » considéré comme malséant, sont souvent plus mal assorties que les autres. (Alfred Naquet, Vers l’union libre ↗'', E. Juven, Paris, 1908)
  3. Fournir de toutes les choses nécessaires, convenables.
    • Assortir un magasin, une boutique de toute sorte de marchandises.
    • Allez chez tel marchand, il a de quoi vous assortir.
    • Ce libraire s’assortit de tous livres nouveaux.
  4. (intransitif) Convenir.
    • Cette pièce de tapisserie n’assortit pas bien à l’autre.
    • Cette garniture assortit bien à la robe, avec la robe.
  5. (pronominal) (réciproque) Avoir réciproquement une convenance des caractères.
    • En fait de mariage, il faut songer d’abord à bien s’assortir.
    • Leurs caractères ne s’assortissent point.
antonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.019
Dictionnaire Français