atroce
étymologie
(fin du XIVe siècle) Du latin atrox dérivé de ater (« noir »).

adjectif

SingulierPluriel
atroceatroces

atroce \a.tʁɔs\ masculin et féminin identiques

  1. (sens étymologique) noir#fr|Noir, sombre.
    • Il fait un temps atroce.
  2. Qui est cruel, sombre, menaçant, en parlant des personnes ou des choses.
    • Un jour, maigre et sentant un royal appétit,
      Un singe d’une peau de tigre se vêtit.
      Le tigre avait été méchant, lui, fut atroce.
      Il avait endossé le droit d’être féroce.
      (Victor Hugo; Fable ou Histoire, dans Les Châtiments, 1852)
  3. (analogie) Qui est très douloureux au sens physique et au sens moral.
    • C'était bizarre. Jamalou n'éprouvait plus, devant cette face douloureuse dont les yeux révulsés, la bouche aux lèvres tuméfiée, presque noire, révélaient l’atroce agonie, aucune espèce de compassion. (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Elle allait mourir dans des souffrances atroces, sans que rien pût la soulager. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Il eut à subir d’atroces privations.
    • Cette mort lui a causé un atroce chagrin.
synonymes
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.035
Dictionnaire Français