aumône
étymologie
Du latin ecclésiastique eleemosyna, lui-même emprunté au grec ecclésiastique ἐλεημοσύνη.

nom


aumône \o.mon\ féminin

  1. Ce que l’on donne aux pauvres par charité.
    • Faire du bien à des pauvres honteux, c’est une belle aumône, une aumône bien employée, bien placée.
    • Faire l’aumône.
    • Tronc des aumônes.
    • Être réduit à l’aumône.
    • Sans eux, les riches ne peuvent donner l’aumône et prouver leur générosité, mais aussi leur puissance aux yeux de tous. (Julien Arbois, Dans l’intimité de nos Ancêtres: Mœurs, vie quotidienne et coutumes d’autrefois, 2014)
  2. (Par extension) Somme d'argent dérisoire.
    • Je vous demande un salaire décent pour mon travail, pas une aumône.
  3. (Par extension) Faveur qu'on daigne accorder par pitié à quelqu’un.
    • La plus belle femme de la terre n’obtiendrait pas l’aumône d’une œillade dans ce moment-là. (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
synonymes
traductions
traductions
forme fléchie

aumône \o.mon\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de aumôner.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de aumôner.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de aumôner.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de aumôner.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de aumôner.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français