authentique
étymologie
Du latin authenticus.

adjectif


authentique \ɔ.tɑ̃.tik\ ou \o.tɑ̃.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est certifié par des officiers publics et dans les formes requises.
    • Enfin , si cet acte authentique ne fait pas foi du paiement tempestif des frais, j'offre subsidiairement d'en établir la preuve par témoins. (Philippe Antoine Merlin, Répertoire universel et raisonné de jurisprudence, Bruxelles, H. Tarlier, 1827, vol.21, p.259)
    • Le 5 février, les deux parlementaires apportent une copie authentique du traité conclu entre la France et l’Allemagne pour fixer les conditions de l’armistice. (Général Ambert, Récits militaires : L’invasion (1870), p.439, Bloud & Barral, 1883)
    • L’acte authentique est celui qui a été reçu par officiers publics ayant le droit d’instrumenter dans le lieu où l’acte a été rédigé, et avec les solennités requises. (Article 1317 du Code civil français)
  2. (Par extension) Dont la vérité ou l’autorité ne peut être contestée.
    • Un fait authentique.
    • Une histoire authentique.
    • Des traditions authentiques.
    • Déclaration authentique.
    • Témoignage authentique.
  3. (familier) Dont la réalité ne peut être niée.
    • Vêtu d’un chandail humide et porteur d’une casquette spongieuse, déformée, d’un pantalon trop court et de godillots à clous, le gars tétait un authentique brûle-gueule de terre-neuva. (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
  4. (vieilli) (rare) Qui est solennel.
    • Ce fut vers ce temps-là que le duc trouva enfin le loisir de prendre possession authentique de son duché. Le 26 novembre 1364, il fit son entrée solennelle dans sa ville capitale de Dijon, accompagné de son frère le duc d'Anjou, de l'évêque d'Autun, dont le diocèse et les domaines comprenaient une grande part de la Bourgogne, des prélats, de la noblesse, des gens de justice, des gens des villes et communes. (Prosper de Barante, Histoire des Ducs de Bourgogne de la Maison de Valois 1364-1482, Tome 1, Nouvelle édition, Librairie Académique Didier et Cie, Paris, 1860)
    • Elle voulait commander chez un traiteur, et moi je disais qu'il fallait que ce soit du fait maison, que c'était plus authentique. Mais, puisque la discussion prenait une sale tournure, je l'ai laissée faire. (Cyril Montana, Je nous trouve beaux, Éditions Albin Michel, 2013, chap. 17)
antonymes
traductions
nom


authentique \ɔ.tɑ̃.tik\ ou \o.tɑ̃.tik\ féminin

  1. (vieilli) Original d'un document.
    • Cet ordre expliquerait encore la clause du testament dans laquelle Bonaparte se loue de son action : il prenait de loin ses précautions pour ne pas paraître en contradiction avec un témoignage qu'il croyait détruit, mais qui en fin de compte pouvait ne pas l'être. Ce qu'il y a de plus extraordinaire c'est l'existence même de cette authentique : telles choses peuvent être confiées verbalement à un homme; mais on ne les écrit jamais. (François-René de Chateaubriand,Mémoires d’outre-tombe, Garnier, Paris, 1910)
forme fléchie

authentique \ɔ.tɑ̃.tik\ ou \o.tɑ̃.tik\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de authentiquer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de authentiquer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de authentiquer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de authentiquer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de authentiquer.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.017
Dictionnaire Français