autographe
étymologie
(1580) Ce mot est composé des affixes d’origine grecque auto- et -graphe.

adjectif


autographe \o.tɔ.ɡʁaf\ ou \ɔ.tɔ.ɡʁaf\ ou \o.to.ɡʁaf\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est écrit de la main même de l’auteur.
    • Ses chefs […] louaient aussi son calme, son tact et sa tenue. Aux yeux d’un graphologue, la dernière lettre autographe de lui, qui a été conservée, confirme ces notes. Elle révèle un esprit net et précis. (Amédée Delorme, Deflandre et Sonis, 1870, librairie militaire E. Dubois, 1893, p. 35)

traductions
nom


autographe \o.tɔ.ɡʁaf\ ou \ɔ.tɔ.ɡʁaf\ ou \o.to.ɡʁaf\ masculin

  1. Écrit de la main même d’un auteur.
    • J’ai répondu à des bourgeoises, à des sottes, à des intrigantes qui voulaient un autographe ! (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
  2. (Spécialement) Signature donnée à un admirateur à usage de relique.
    • L’allocution se termine, le candidat se jette dans un énième bain de foule et signe des autographes sur les bons de retard des élèves – cheveux en pétard, sweat-shirts à capuche – qui l’approchent. (Laure Bretton et Jonathan Bouchet-Petersen, « Hollande : « Si les Français m’accordent leur confiance… » », dans Libération (journal) du 14 avril 2012)
antonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.014
Dictionnaire Français