avertisseur
étymologie
(XIIIe siècle)  Composé de avertir et de -eur.

nom

SingulierPluriel
avertisseuravertisseurs

avertisseur \a.vɛʁ.ti.sœʁ\ masculin

  1. Celui qui avertit.
    • Il y a un avertisseur, au théâtre, pour que l’acteur ne manque pas son entrée.
    • Eh bien ! madame, écoutez-moi ça : son plus jeune s’est mis à avoir des convulsions dès qu’il apercevait un sergent de ville ! Croyez-vous que c’était agréable ! Juché sur l’épaule de sa mère, il servait d’avertisseur, sans qu’elle eût la peine de rester aux aguets. (Léon Frapié, La marchande, dans Les contes de la maternelle, 1910, éditions Self, 1945, page 202)
  2. (histoire) Officier qui avertissait de l'approche du roi.
  3. (arts) Un Appareil destiné à donner un signal ou à prévenir d’un danger.
    • Sifflet avertisseur.
    • Avertisseur d’incendie.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français