avilir
étymologie
Du préfixe a-, indiquant une direction, et de l’adjectif vil. La terminaison du deuxième groupe indique une transformation.

verbe

avilir \a.vi.liʁ\ transitif conjugaison (pronominal : s’avilir)

  1. Rendre vil, abject, méprisable.
    • Sa conduite l’avilit aux yeux de tout le monde.
    • Avilir son caractère.
    • Il a laissé avilir sa dignité.
  2. Rendre de vil prix, déprécier.
    • Il ne faut pas avilir la marchandise.
    • L’abondance de cette marchandise l’a avilie, en a bien avili le prix.
  3. (pronominal) Devenir vil, abject ou méprisable.
    • Les grands une fois corrompus ne doutent de rien : devenus étrangers à la dignité d’une ame élevée, ils en attendent ce qu’ils ne balanceroient pas d’accorder; et lorsque nous ne nous avilissons pas à leur gré, ils osent nous accuser d’ingratitude. (Denis Diderot, Essai sur les règnes de Claude et de Néron, livre 1, §. 29, dans les Œuvres de Denis Diderot, publiées par Jacques-André Naigeon, Paris : chez Desray & chez Deterville, an VI, vol. 8, p. 76)
    • Cet homme s’est avili par ses bassesses.
    • S’avilir à ses propres yeux.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.003
Dictionnaire Français