avion
étymologie
Ce mot est au départ un nom propre, créé vers 1875 par son inventeur Clément Ader, à partir du mot latin avisoiseau ») et du suffixe -on (brevet déposé en 1890). En effet, si son premier prototype s'appelle l'Éole, Ader baptise son second Avion II, et le suivant Avion III. À noter que le mot aviation existait depuis 1863. Officialisé par un décret du ministre de la Guerre du 5 avril 1912 « pour rendre hommage au premier homme qui ait jamais volé, le Français Clément Ader », le mot n’a été employé communément qu’après la Première guerre mondiale (on disait jusqu’alors « aéroplane »).

nom

SingulierPluriel
avionavions

avion \a.vjɔ̃\ masculin

  1. (Aéronautique) Véhicule et moyen de transport aérien plus lourd que l’air doté d’un organe propulseur et d’une voilure fixe.
    • L’avion allemand qui passe là-haut ne peut noter dans ce coin de village qu'un touriste ou un indiscret. (Jean Giraudoux, Retour d’Alsace - Août 1914, 1916)
    • L’avion revient vers nous, plane un moment sur nos têtes, glisse, remonte et, dans une dernière caracole, pique vers son hangar. (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1916, p.203-204)
    • Énorme oiseau de proie, mon avion, désormais hélas ! en pleine lumière, décrit lentement des orbes sournois. (Jacques Mortane, Missions spéciales, 1933, p.120)
    • Il s'agit de transmettre à la batterie les ordres reçus de l’avion, et, en réponse, de parler à l’avion au moyen de panneaux étalés de diverses manières sur le sol. (Alain, Souvenirs de guerre, page 118, Hartmann, 1937)
    • Seuls les passagers des avions en provenance de l’ouest sont soumis au flytoxage. Les avions venant d’Extrême-Orient ne sont jamais désinfectés. Le Pakistan ne craint que les miasmes occidentaux. (Roger Vailland, Boroboudour, voyage à Bali, Java et autres îles, Éditions Corrêa, 1951, Éditions Du Sonneur, 2008)
    • L’avion continuait effectivement sa route sans faire de piqué ni de looping ! Ça aurait pu être amusant de varier un peu la trajectoire, mais les passagers derrière n'auraient peut-être pas apprécié... (Marie Cerbelaud Salagnac, Le vol de Bravo Bravo, 2001, page 63)
  2. (Héraldique) Meuble récemment entré dans le corpus héraldique et représentant l’engin du même nom dans les armoiries. Il est généralement représenté sous la forme d'un avion de ligne vu de dessus. Mais différentes formes sont visibles suivant les époques (le biplan est assez présent). Comme il s’agit d'un meuble récent, il n’y a pas vraiment de règles de positionnement ou de couleur. Il est cependant généralement posé en pal, nez vers le chef. Certains auteurs le qualifient de montant. À rapprocher de aéroplane, ballon et montgolfière.
    • Parti : au 1er d’azur à trois épis de blé ordonnés en chevron versé, au 2e d’or à deux avions de ligne montants d’azur ; le tout dans une filière d’or, qui est de la commune de Épiais-lès-Louvres du Val-d’Oise voir illustration « armoiries avec 2 avions »
synonymes
traductions
  • allemand : Flugzeug neutre
  • anglais : airplane, (États-Unis et Canada) ; aeroplane (Royaume-Uni, Australie et Nouvelle-Zélande ; vieilli aux États-Unis et au Canada)
  • espagnol : avión
  • italien : aereoplano, aereo
  • portugais : avião
  • russe : самолёт

Avion
nom propre

Avion \a.vjɔ̃\

  1. (Géographie) Commune française, située dans le département du Pas-de-Calais.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.017
Dictionnaire Français